Politique

Dans le nouveau manège de Bastille

[Photo] #Manif23Juin. Répression sans lacrymo

Publié le 24 juin 2016

Photo / Martin Noda

La manifestation du 23 juin à Paris s’est déroulée dans des conditions particulièrement répressives. Par delà le parcours scandaleux d’1,6 kilomètre autour du bassin de l’arsenal, des barrages filtrants avec contrôles des sacs ont été mis en place par la police, et tout élément de protection contre les gaz lacrymogènes a été confisqué aux manifestants. Certains ont été fouillés 3 fois de suite. Plusieurs dizaines d’interpellations ont eu lieu en amont de la manifestation, dont celle de photographes et journalistes reconnus dans les milieux militants comme Gaspard Glanz de Taranis News et Alexis Kraland. Des travailleurs ont été mis au sol et menottés. Leurs collègues exigeant leur libération ont été violemment gazés et matraqués, et 6 postiers ont été interpellés.