^

Politique

Jeune, ambitieux et islamophobe

Pour le chef des jeunes avec Wauquiez, les enfants de "la première génération de musulmans" brûlent des voitures

Pour l’ignominie aussi, la valeur n’attend pas le nombre d’années. C’est ce que révèle l’enquête que Mediapart publiait ce week-end sur Aurane Reihanian, président des Jeunes avec Wauquiez, dont la carrière à la droite de la droite semble déjà toute tracée.

Candidat en 2014 aux municipales pour le mouvement de Charles Beigbeder, soutien déclaré du FN, l’ascension du militant au sein de LR est prometteuse. Actif pendant la campagne régionale de Wauquiez en 2015, responsable départemental jeune dans l’Ain et attaché parlementaire de Laurent Wauquiez en 2016, président des jeunes avec Wauquiez en 2017, Aurane Reihanian s’est déjà fait remarquer par ses pratiques de pression et de menaces envers les militants hésitant à soutenir son mentor.

Si Laurent Wauquiez brigue, comme prévu, la présidence des Républicains la semaine prochaine, il semble déjà acquis que son jeune caporal accédera parallèlement à la présidence des Jeunes Républicains, un mouvement en berne depuis la suspension de sa présidente à la suite d’un rapprochement avec Macron.

Chez LR, la droitisation continue devrait donc se perpétuer chez les jeunes. En attendant de pouvoir manœuvrer, Aurane Reihanian, s’illustre déjà par ses formules chocs. « La première génération de musulmans, ils ont bossé. Ils ne brûlaient pas des voitures comme leurs enfants. » déclare-t-il à Mediapart. Président du Think Tank des Jeunes Républicains, le caporal de Wauquiez qui appelle à « reconquérir la bataille des idées » affiche donc déjà de belles aptitudes à vomir des horreurs qui feraient pâlir d’envie Marine Le Pen, décrite comme une « soixante-huitarde ».

Avec un tel représentant chez les jeunes, Laurent Wauquiez devrait réussir à continuer de durcir la ligne des Républicains. Et si le futur dirigeant des Républicains affirmait récemment son refus de s’associer avec le Front National, c’est probablement parce que l’élève entend bien dépasser le maître.

Crédits photos : © PHILIPPE DESMAZES / AFP




Mots-clés

Laurent Wauquiez   /    Les Républicains   /    Politique