^

Politique

Communiqué du NPA

Poutou à l’hôpital de Sotteville-les Rouen, ce samedi pour soutenir les grévistes de la faim

Philippe POUTOU, candidat ouvrier du NPA à l'élection présidentielle, sera présent samedi 2 juin 2018 à 14h aux côtés des sept grévistes de la faim de l'hôpital psychiatrique de Sotteville-les-Rouen, et des salariés qui occupent le bâtiment de l'administration, pour 52 postes et la création d'une unité adolescent….

Déjà en avril 2017, lors de la campagne présidentielle, de passage à Rouen, il avait rencontré à l’hôpital psychiatrique les personnels en lutte, en grève contre les coupes budgétaires. Et son meeting Rouennais avait été ouvert par l’intervention de deux représentants de l’HP, dont un des grévistes de la faim actuel.

Depuis des années, les différents gouvernements ont sacrifié la santé de tous sur l’autel d’une austérité au service des plus riches. Comme le disent les hospitaliers du Rouvray : Paradis fiscal pour les uns, enfer à l’hôpital pour tous !

Aujourd’hui tous les services sont engorgés, les urgence saturées, le Samu débordé. L’austérité et la standardisation des soins font perdre toute son humanité à l’hôpital. Et demain est planifiée la fermeture de 32 000 lits hospitaliers. Voilà pourquoi la ministre est sourde aux revendications des hospitaliers. Leur hôpital entreprise, nous ne voulons pas !

Mais la souffrance des hospitaliers se transforme en colère. Chacun dans son coin, on n’y arrivera pas. Tous ensemble, on peut faire reculer Macron, le Président des riches. La lutte du centre hospitalier de Sotteville les Rouen est celle de tous les hôpitaux asphyxiés, de tous les EHPAD maltraités. Ne le laissons pas seuls, c’est le moment d’y aller. Salariés, usagers, familles, salariés en lutte pour défendre le service public, tous ensemble il faut se retrouver pour les faire gagner, pour nous faire gagner.

Nos vies, la vie des grévistes de la faim, la santé de tous valent plus que leurs profits !

Sotteville-Les-Rouen, le 1 juin 2018




Mots-clés

NPA   /    Politique