^

Monde

Trois jours après le passage de l’ouragan Irma

Privées d’électricité, 8 personnes meurent dans une maison de retraite en Floride

Trois jours après le passage de l’ouragan Irma, le manque de prise en charge des plus vulnérables amène à des drames, dans la première puissance mondiale. Comme à l’époque de Katrina. Huit personnes âgées sont ainsi décédées dans leur maison de retraite, par manque d’électricité.

C’est un fait-divers qui témoigne avec violence du manque de prise en charge des plus précaires, voire du mépris avec lequel sont traités les plus vulnérables dans le pays de Donald Trump. Alors que l’ouragan Irma a touché la Floride il y a 3 jours, 8 personnes, âgées de 71 à 99 ans, ont trouvé la mort dans une maison de retraite, selon le quotidien Sun-Sentinel. . La cause ? Elles étaient privées d’électricité depuis la catastrophe.

Au total, ce sont 120 locataires de cet établissement qui ont dû être secouru spour cause de « chaleur intense » et d’ « absence d’électricité ». Nous ne serons pas les seuls à nous demander pourquoi il aura fallu près de 3 jours aux autorités américaines, celles-là mêmes qui envoient des troupes d’occupation aux quatre coins du monde, pour porter secours à ces personnes vulnérables, laissés à leur triste sort dans des conditions inhumaines. Ni même pourquoi elles n’ont pas été évacué avant le passage de l’ouragan, prévu en amont et qui avait fait preuve de sa violence.




Mots-clés

Donald Trump   /    Etats-Unis   /    Monde