^

Jeunesse

Répression

Procès des étudiants de Nanterre : une centaine de personnes réunies contre la répression

Ce matin a 8h se tenait devant le Tribunal de Grande Instance de Nanterre un rassemblement de soutien aux trois étudiants inculpés dans le cadre du mouvement contre la sélection.

Photo d’archive : O Phil des Contrastes.

Le 9 avril, alors que les étudiants de l’Université de Nanterre, qui célébrait alors les 50ans de mai 1968, entendaient occuper pacifiquement une salle pour s’opposer au Plan Étudiants, la police et les CRS avaient été dépêchés sur les lieux pour les expulser violemment.

C’est dans le cadre de cette expulsion que trois étudiants, dont plusieurs figures du mouvement, avaient été envoyés en garde a vue avant d’être convoqués au tribunal pour « violence sur des personnes dépositaires de l’autorité publique. » Le proces qui se tient aujourd’hui s’inscrit donc dans la vague de répression qui fait suite au printemps de 2018, tant du coté des étudiants que des cheminots.

Au cours du rassemblement, étudiants, syndicalistes, militants politiques, grévistes de la Poste, se sont succédés au mégaphone pour manifester leur soutien et dénoncer la politique du gouvernement.

Rappelant la légitimité du combat contre l’injustice de la sélection, ainsi que les politiques offensives menées contre l’Université et le monde du travail, tous ont souligné la nécessité d’un combat commun contre un gouvernement fragilisé en cette rentrée.




Mots-clés

Plan Etudiants   /    mouvement étudiant   /    Université   /    Répression   /    Jeunesse