Politique

PS-MEDEF même combat !

Quand l’ancienne présidente du Medef vante la politique de François Hollande

Publié le 19 septembre 2016

Laurence Parisot, présidente du MEDEF de 2005 à 2013, s’est exprimée récemment pour vanter la « méthode Hollande » sur le dialogue social. Ce n’est pas la première fois que l’ancienne présidente du Medef soutient François Hollande et sa politique de « dialogue social » qui lui a permis d’obtenir des résultats très satisfaisants pour le patronat. Occultant volontairement la violence et l’intransigeance dont a fait preuve le gouvernement lors de ces derniers mois, il s’agit de légitimer le bilan du Président de la République tout en attaquant son rival indirect Pierre Gattaz.

Jaque Mate

Dans un entretien accordé à Libération, elle affirme ainsi que « François Hollande, dans sa politique économique et sociale, a développé une approche sociale-démocrate qui correspond à ce que j’estime être efficace pour notre pays. (...) Si on fait le bilan de la méthode de François Hollande, on voit des mécanismes intéressants et positifs », faisant référence au pacte de responsabilité et au CICE, aux lois Rebsamen et Macron qui se sont concrétisées avec la loi travail passée en force suite à une triple utilisation du 49-3.

Ce n’est pas la première fois que l’actuelle vice-présidente et propriétaire de l’institut de sondage IFOP affiche son soutien à François Hollande. En 2013 déjà, suite à la conférence sociale organisée par le gouvernement au sujet des retraites et de l’emploi, elle avait indiqué : « J’ai toujours soutenu l’approche de François Hollande sur toutes les questions économiques et sociales car c’est une approche de dialogue, de concertation réelle  ».

En mettant en avant la méthode du dialogue social du président, mise en opposition à la brutalité de son prédécesseur Nicolas Sarkozy, il s’agit avant tout de légitimer le bilan du président et les réformes libérales parfaitement alignées sur les volontés d’un secteur du MEDEDF.

Il s’agit également pour elle de se mettre en avant dans la prolongation de sa politique autoproclamée « d’ouverture » au dialogue social et de discréditer par la même l’attitude plus belliqueuse de l’actuel président du MEDEF Pierre Gattaz qui avait, lui, soutenu indirectement le gouvernement en bluffant et en poussant un faux coup de gueule suite aux amendements adoptés concernant la loi travail.

Face à la très forte mobilisation pour s’opposer à la loi travail ayant eu lieu ces 6 derniers mois et qui est loin d’être terminée, face à la répression extrêmement violente du mouvement, aux interdictions de manifester et à l’intransigeance du gouvernement, il n’y a que le MEDEF pour considérer que la « méthode Hollande » du dialogue social est un succès !

Ce soutien de Laurence Parisot aux politiques de François Hollande est bien la preuve qu’il n’y a rien à espérer du dialogue social ! Aujourd’hui encore, c’est bien dans la rue, par la mobilisation conjointe des travailleurs, précaires, chômeurs, étudiants, jeunes et non jeunes victimes d’oppressions raciales ou sexistes que l’on pourra s’opposer à la Loi Travail et à son monde !

partager

Mots-clés PS