^

Monde

Présidentielle 2017

Quand la presse allemande parle de Philippe Poutou

Différents médias allemands ont remarqué la participation de Philippe Poutou, candidat ouvrier du Nouveau Parti Anticapitaliste, lors du « Grand Débat ».

Dans l’édition du mercredi 5 avril, le principal journal économique allemand, le Handelsblatt, titre « Le trotskyste Poutou déstabilise Le Pen ». Sur son site il met en avant l’une des interventions du candidat ouvrier contre la leader de l’extrême droite : « le FN qui se dit antisystème ne s’emmerde pas du tout et se protège grâce aux lois du système, grâce à l’immunité parlementaire. Et donc, refuse d’aller aux convocations policières ». Le journal de Düsseldorf a aussi remarqué qu’après avoir été interpelé par la candidate du FN, Poutou a été applaudi par le public quand il a répondu que « les travailleurs n’ont pas d’immunité ouvrière ».

De son côté, l’influent Die Zeit a commencé son article sur le débat présidentiel en donnant une place importante au candidat du NPA : « Le public a trouvé rapidement son candidat préféré lors du deuxième débat télévisé : Philippe Poutou. Un trotskyste outsider avec un langage non conventionnel et habillé en t-shirt qui a profité de chaque moment du débat pour attaquer les principaux candidats ». Le journal hebdomadaire dit que « l’ouvrier de l’automobile a très bien exprimé le sentiment de beaucoup de français durant ces derniers mois ».

L’hebdomadaire d’Hambourg a aussi évoqué le moment où le candidat ouvrier a attaqué Fillon : « depuis janvier on n’a que des histoires de Fillon. Et plus on fouille, plus on sent la corruption, plus on sent la triche ». Die Zeit conclue en affirmant que Poutou avec « sa rhétorique contre le candidat conservateur Fillon (…) Poutou a déclenché les premiers et les seuls applaudissements du public présent durant les quatre heures du débat et a été célébré dans les réseaux sociaux comme un héros ».

Dans le même sens, le très influent Des Spiegel a affirmé que « Poutou a été le seul qui n’a pas hésité à critiquer publiquement Fillonsur la question des affaires ». On pointe le fait que l’ouvrier trotskyste a accusé Fillon d’être un escroc qui « alors qu’il nous exige de nous serrer la ceinture, il se sert dans les caisses publiques ».




Mots-clés

#Poutou2017   /    Philippe Poutou   /    Présidentielles 2017   /    Allemagne   /    Monde