Notre classe

Lutte contre la Loi Travail

Raffineurs. La Cgt et FO Total appellent à la grève illimitée et à l’arrêt des installations

Publié le 20 mai 2016

Après 72h de grève et de blocage de la production dans l’ensemble des raffineries du groupe Total, la CGT et FO Total ont appelé à durcir le mouvement à travers une grève illimitée, incluant l’arrêt complet des installations illimité, l’arrêt des travaux et des expéditions de produit, soit un blocage total de la production et de la circulation des marchandises. Ces appels vont dans le bon sens et se doivent de se généraliser. Pour cela, il va falloir soutenir les grévistes, leur caisse de grève, mais aussi anticiper sur le fait que le gouvernement utilisera potentiellement les forces de répression pour casser la grève et réquisitionner. Il nous faudra répondre présent physiquement et en nombre. Mais aussi commencer à réfléchir concrètement aux prochaines étapes pour garder l’initiative. Notre meilleur arme : l’auto-organisation pour la grève reconductible dans la durée et la généraliser.

Communiqué :

Suite aux mouvements de grève de 72 H 00 initiés dans l’ensemble des raffineries du Groupe TOTAL depuis le 17 MAI 2016, les organisations syndicales CGT et FO appellent l’ensemble des salariés grévistes à durcir le mouvement.

En réponse à un gouvernement qui n’entend pas le PEUPLE FRANÇAIS hostile à la LOI EL KHOMRI, les grèves interprofessionnelles se multiplient à travers l’ensemble du territoire Français.

Des territoires sont totalement bloqués par des actions de diverses formes.

Les secteurs privés, mais également publics manifestent depuis plus de deux mois leur

mécontentement face à cette LOI TRAVAIL qui est devenue la goutte d’eau qui a fait

« déborder le vase ».

Dans ce cadre, dans les raffineries Françaises du Groupe TOTAL, nous appelons les salariés

postés à voter massivement pour l’appel suivant :

- ARRET COMPLET DES INSTALLATIONS ILLIMITE

- ARRET DES TRAVAUX (sauf travaux de sécurité et liés à l’environnement)

- PAS D’EXPEDITION DE PRODUITS (pipe, route, fer, fluviale)

Concernant les salariés à la journée qui soutiennent ce mouvement et désapprouvent cette

Loi :

GREVE DE 2 à 8 HEURES PAR JOUR AFIN DE REJOINDRE LES PIQUETS DE GREVE

La détermination de chacun à se mobiliser, ainsi qu’une cohésion sans faille de tous les salariés des usines permettront aux raffineurs de rejoindre un mouvement national de grande ampleur pour défendre l’intérêt des travailleurs Français face à un gouvernement qui est entièrement responsable du désarroi de millions de travailleurs.

NOTRE ENGAGEMENT DANS CETTE LUTTE A POUR BUT LE RETRAIT PUR ET SIMPLE DE CE TEXTE DE LOI !

Contact Presse :

Hakim BELOUZ

Délégué Syndical Central FO

06 95 09 76 49

Thierry DEFRESNE

Délégué Syndical Central CGT

06 18 99 69 40