^

Politique

Vu sur regards.fr

Réfugiés : violente expulsion sur un vol Air France Paris-Kinshasa

Aujourd’hui jeudi 18 janvier, l’intervention de forces anti-émeutes au sein d’un vol Air France Paris-Kinshasa, malgré l’opposition de plusieurs passagers, illustre le durcissement et la violence de la politique anti-migrants de l’ère Macron.

photo cc Citizen59

Auteur : Cyril Lecerf Maulpoix
Source : Regards.fr

À la suite des récentes circulaires sur la politique migratoire critiquées par de nombreuses associations et membres de la société civile, le gouvernement continue de hausser le ton et maintient coûte que coûte sa politique d’expulsion et de déportation des migrants.
Illustration, aujourd’hui, à l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle, où nombreux furent ceux qui se rendirent afin de tenter d’empêcher l’expulsion d’un homme congolais qui vivait en France depuis 2006 et dont les enfants étaient nés en France.

Menaces et brutalités

Un jeune militant présent sur place raconte : « Nous avons commencé à discuter dans l’aéroport pour sensibiliser les passagers afin qu’ils puissent s’opposer à cette déportation forcée. La police des frontières en a repéré certains au sein de notre groupe pour les emmener directement au poste, ce qui est assez rare », explique A.
Après avoir échangé quelques numéros avec les futurs passagers, ces derniers reçoivent plusieurs coups de téléphone dont celui d’une passagère qui leur explique la mobilisation de nombreuses personnes au sein du vol pour empêcher la déportation …

Pour lire la suite de l’article, cliquez ici




Mots-clés

Réfugiés   /    Répression   /    Politique