Section

Rétrospective 2016

Rétrospective 2016. A l'automne, « Faisons front » contre la répression, le racisme et les violences policières

Meurtre d’Adama Traoré, procès des 8 de Goodyear

Rétrospective 2016. A l’automne, « Faisons front » contre la répression, le racisme et les violences policières

Dès la début de la période estivale, les attentats de Nice avaient offert à l’exécutif le point d’appui qu’il cherchait pour amorcer un tournant réactionnaire tous azimuts après un printemps placé sous le signe de la lutte contre la loi travail. Ce retour de visait des milliers jeunes et les salariés qui s’était mobilisés, et se trouvait en procès, condamnés, mais il ne s’arrêtait pas là : migrants pourchassés, musulmans stigmatisés, et bientôt jeunes des quartiers également en ligne de mire. Une offensive qui soulevait sans le vouloir une question absolument radicale : pourquoi pas une alliance de tous les réprimés, de toutes celles et tous ceux que l’Etat désigne ainsi comme ses ennemis ?

Rétrospective 2016. Un été infernal sous le signe de la réaction

Canicule, attentats, arrêtés anti-burkini

Rétrospective 2016. Un été infernal sous le signe de la réaction

Il n’y aura pas eu de pause estivale, cette année. Les chaînes d’info en continu ont fait le plein de direct et de voyeurisme, tout au long de l’été, pour le plus grand plaisir des politiciens de tout bord, opposition comme gouvernement, qui ne se sont pas privés de donner leur point de vue et de jeter de l’huile sur le feu, sur fond d’attentats et d’islamophobie. Et dire que le mouvement contre la Loi Travail c’était hier…

Rétrospective 2016. Quelques leçons à tirer de la mobilisation contre la loi travail.

« Le printemps » ouvrier

Rétrospective 2016. Quelques leçons à tirer de la mobilisation contre la loi travail.

Le 14 juin. Plusieurs centaines de milliers de travailleurs et de jeunes défilaient lors d’une manifestation nationale à Paris contre la loi Travail et son monde. Après 3 mois de mobilisation contre la loi Travail, cette manifestation, la plus importante depuis le début des hostilités, a marqué le mouvement par son caractère ambivalent. D’un côté, de par son caractère massif, la jeunesse et le mouvement ouvrier ont démontré une détermination et une combativité sans faille leur désir d’aller jusqu’au bout, et ce malgré la radicalité auquel était poussé le gouvernement, sa forte répression en étant l’une des expressions. D’un autre côté, cette journée, s’est déroulée sans qu’aucune grève reconductible ne soit plus en cours. Elle a également exprimé certaines des principales limites du mouvement, et notamment celles de la politique de la direction confédérale de la CGT et de Martinez, devenus la principale opposition au gouvernement. Après le « joli mai » de la classe ouvrière contre la loi Travail, quel bilan tirer de l’issu du mouvement ?

Rétrospective 2016. Mars : les débuts de la mobilisation sur les facs et les lycées

Et la jeunesse se leva !

Rétrospective 2016. Mars : les débuts de la mobilisation sur les facs et les lycées

En cette fin d’année 2016, Révolution Permanente vous propose une série d’articles retraçant les événements marquant de l’année écoulée. Aujourd’hui, nous revenons sur les débuts du mouvement contre la loi travail, de l’appel #Onvautmieuxqueça à celui de l’inter-organisations de jeunesse, des premières AGs au lancement des blocus lycéens en passant, bien évidemment, par les premières échéances de rue. Retour sur un début de mois de Mars pas comme les autres, et que, malgré le torrent réactionnaire qui déferle depuis l’été, nous n’oublions pas.

Rétrospective 2016. Les attentats du 13 novembre et l'état d'urgence

Une année de bruit de bottes

Rétrospective 2016. Les attentats du 13 novembre et l’état d’urgence

L’année 2016 touche à sa fin. Une année notamment marquée par un saut sécuritaire et liberticide opéré par un gouvernement de gauche, dont l’expression la plus manifeste a été la mise en place de l’état d’urgence suite aux attentats du 13 novembre. Censé être temporaire pour faire face à la menace terroriste, il est en l’occurrence toujours en place et prolongé jusqu’en juillet 2017. En cette fin d’année, Révolution Permanente revient sur les événements marquants dans une rétrospective de l’année 2016. Des attentats, à l’état d’urgence jusque la mobilisation contre la loi Travail, une année marquée par une situation à la fois dramatique mais aussi prometteuse. Retour sur l’état d’urgence.