^

Culture et Sport

"Peuple brise tes chaînes"

"Révolté". A propos des gilets jaunes, en poésie...

Margault est étudiante en Master 2 de droit à Versailles. Elle participait samedi à sa première manifestation, elle qui aime écrire des poèmes engagés, du haut de ses 22 ans. Inspirée par cette journée de révolte, elle nous a transmis ce poème que nous nous faisons un plaisir de partager avec nos lecteurs.

Photo : O Phil des contrastes

Paris, samedi
Du matin jusqu’à l’après-midi
Place de l’Etoile
Contre l’augmentation du prix du gasoil
Place de la Bastille
On était mille et mille
 
Renaissance des pavés
La pauvreté
Jusqu’alors niée
Toujours enfouie dans des idées
Des pensées stéréotypées
Le peuple s’est réveillé
 
Le clapotis de la pluie
Accompagne le pas
Saccadé tel le bruit
Des pioches annonçant le trépas
Réminiscence de la grève générale
Qui ne peut se finir depuis Germinal
 
La colère ne peut s’éteindre
Accumulation de tant d’années
Plus personne ne doit plus craindre
La loi du passé
Désormais soulèvement
Fait commandement
 
Peuple brise tes chaînes
Le voile des fumigènes
Ne peut t’empêcher
D’atteindre la Vérité
D’un jaune aveuglant
Ruisselant sur ton sang



Mots-clés

Gilets jaunes   /    Poésie   /    Culture et Sport