^

Genres et Sexualités

« J’ai vraiment eu peur de mourir »

Rouen. Agression homophobe d’une violence extrême : tabassé, séquestré et volé

Après avoir passé la soirée en boite de nuit avec des amis jeudi 25 octobre, un homme d’une trentaine d’années a été victime d’une agression homophobe très violente par deux hommes qui l’ont tabassé, séquestré et ont vidé sa carte bleue.

Crédit photo : Gay Viking

Romain (prénom modifié), sort en boite de nuit à Rouen avec des amis et rencontre deux hommes qui proposent de le raccompagner en voiture. Rapidement il s’avère qu’il s’agit d’un réel guet-apens : au bout de quelques mètres, les hommes le tabassent dans la voiture en le traitant de « sale pédé, sale race, tafiole, tantouze », son portefeuille tombe et ses agresseurs ramassent sa carte bleue. Ils l’obligent ensuite à retirer plusieurs centaines d’euros, tout en continuant les agressions physiques et en le menaçant d’avoir un pistolet et un couteau.

Couvert d’hématomes, l’homme finit par réussir à s’enfuir et témoigne trois jours plus tard sur BFM TV. « J’ai vraiment eu peur de mourir » raconte-t-il, et il ajoute dans son témoignage au magazine GayViking : « cette fois, c’était moi la victime dont on parlerait le lendemain dans les journaux : un jeune homme tué à cause de son homosexualité ».

Une agression de plus qui survient une semaine après le rassemblement parisien contre les violences LBGT-phobes qui avait rappelé la multiplication des violences LGBT-phobes ainsi que leur visibilisation croissante grâce aux réseaux sociaux. En France, près d’une personne LGBT sur deux a déjà été victime d’agression physique ou verbale homophobe.




Mots-clés

homophobie   /    LGBTQI   /    Genres et Sexualités