^

Notre classe

Victoire contre la répression anti-syndicale

SNCF. Le ministère du travail refuse le licenciement de Mathieu : victoire contre la répression !

Après plus d'un an de procédure pour chercher à licencier Mathieu pour faits de grève, la direction de la SNCF perd son pari. Le licenciement de Mathieu, délégué du personnel Sud Rail à Strasbourg, avait été refusé par l'Inspection du travail et la direction de la SNCF avait fait appel au Ministère.

Mathieu a été victime de répression anti-syndicale suite à la manifestation du 14 juin 2016 contre la loi travail à Paris. Depuis, la direction de la SNCF s’est littéralement acharné sur Mathieu, et a cherché à le licencier.

Le rejet implicite du recours fait par la direction (en date du 18 juin) a été confirmé le vendredi 30 juin. Comme déclarait Mathieu après avoir appris la nouvelle : "la direction de la SNCF peut (et va certainement, il ne faut pas se faire d’illusions sur un retour au bon sens et au respect du code du travail) encore faire appel en Cour de cassation dans un délai de deux mois".

C’est une victoire importante qui fait que Mathieu n’est pas "licenciable" du jour au lendemain. Mais il faut rester mobilisés, d’autant plus que le cas de Mathieu est loin d’être une exception à la SNCF, et ailleurs.




Mots-clés

Licenciement(s)   /    SNCF   /    Syndicat   /    Répression   /    Notre classe