Notre classe

Communiqué

Salarié-e-s sacrifié-e-s ! Nétia en grève !

Publié le 30 novembre 2016

Les Salariés de Nétia sont en grève ce jeudi 1er décembre 2016 pour s’opposer au don à la concurrence Allemande, par Orange, de l’expertise française en matière de production audionumérique dédiée aux médias !

Les 50 salariés de Nétia, sous-filiale d’Orange et société française de pointe de renommée internationale, sont en grève ce jeudi 1er Décembre pour dénoncer la vente par Orange, de cette filiale spécialisée dans la production audionumérique, à son concurrent allemand. Un rassemblement est prévu à cette occasion en présence de représentants de certains partis politiques devant le site « Apollo » d’Orange situé 188 rue Euriclide à Montpellier à 13 heures.

Nétia, qui emploie 50 salariés et dont le principal site est à Claret 34270 est spécialisée dans l’édition de logiciels dédiés au monde des médias, radios et télés. Nétia conçoit, développe le logiciel permettant aux radios de France de diffuser et produire leurs données audionumérique. Nétia est le fleuron mondial dans ce domaine avec des références comme la radio nationale indienne, la radio nationale brésilienne, la radio nationale australienne, le sénat américain…et encore des centaines de références.

Non content de dénoncer la « brade » de ce service de pointe à la concurrence allemande par l’état Français, les salariés de Nétia, sont avant tout inquiets pour leur statut. Ils en appellent au premier actionnaire d’Orange, à savoir l’Etat, afin de leur garantir leur maintien en tant que salariés d’Orange et une possible réintégration au groupe Orange, pour éviter le chômage en cas d’échec et de non viabilité du projet industriel qui suivrait cette cession.
Le gouvernement doit intervenir pour défendre et maintenir l’emploi dans les territoires, Nétia est l’exemple type d’un savoir-faire français à haute-valeur ajoutée dans le domaine du numérique qui ne doit pas être délocalisé. Les salariés de Nétia en appellent donc au haut arbitrage de l’état afin qu’Orange respecte ses engagements en matière d’employeur HUMAIN ET DIGITAL.
A cette occasion, entre autres soutiens, Philippe Juraver, secrétaire national du Parti de Gauche et membre de l’équipe de campagne de Jean-Luc Mélenchon fera le déplacement pour soutien aux salariés et dénonciation des pratiques étatiques.