^

Politique

Le média du Kremlin

Salon VIP. Quand RT-France balance une intox pour décrédibiliser Poutou

Depuis le débat du 4 avril et la fameuse sortie de Philippe Poutou sur « l’immunité ouvrière » envoyée à Marine le Pen qui l’a profondément déstabilisée, le Front National cherche par tous les moyens à décrédibiliser le seul candidat ouvrier de ces élections présidentielles. Après le mépris de caniveau – « mal rasé, mal habillé » proféré par Marion Maréchal-Le Pen - et les mensonges de David Rachline qui voudraient faire croire que Philippe Poutou ne travaille pas véritablement, s’est venue s’ajouter l’intox diffusée par RT-France, le média du Kremlin qui soutient activement Marine Le Pen, quant aux supposés « privilèges » du candidat.

Tout part d’un post balancé sur Twitter et qui est très vite repris par le média russe, RT-France sous la forme d’un article : « Philippe Poutou dans le salon VIP d’AirFrance à Orly scandalise les internautes ». Le site russe, financée par le Kremlin, n’a pas véritablement cherché à vérifier ses sources mais s’est contenté de relayer la publication du compte « Tremblez Tyrans… » @jeandepompignan, un auteur qui s’affiche comme « patriote de droite – eurosceptique » et qui est vraisemblablement d’extrême-droite. Dans cette publication sur laquelle s’appuie RT-France, une photo sur laquelle on ne voit rien ou presque sinon Philippe Poutou assis sur une banquette, vraisemblablement en train de travailler. C’est surtout le commentaire qui prête à confusion en faisant croire que Philippe Poutou serait installé dans un salon VIP d’AirFrance à Orly.

Alors que la rumeur est largement reprise par la fachosphère, crédibilisée par la publication – empressée – de l’article de RT-France, elle est rapidement démentie. Si Philippe Poutou est bien à l’aéroport d’Orly pour ses déplacements de campagne (rappelons qu’il a pris des congés sans soldes auprès de son employeur pour pouvoir la mener), ce dernier n’est ni dans un salon « VIP », ni dans celui « réservé à la classe business », mais simplement dans un salon accessible via la carte Flying Blue, carte de fidélité AirFrance, puisque ce dernier se déplace régulièrement entre Paris et Bordeaux. De plus, comme l’a rappelé Julien Salingue membre de l’équipe de campagne auprès de LCI, Air France est en obligation de mettre à disposition ses salons auprès des candidats à la présidentielle pour des raisons de sécurité.

Il est intéressant de remarquer que l’extrême-droite ne recule ni devant les mensonges, ni devant la calomnie et les fausses rumeurs pour parvenir à ses fins. Et que, si lci.fr a bien révélé l’intox visant à dire que Philippe Poutou ne serait pas un vrai ouvrier, RT-France, dans un premier temps, ne s’est pas vraiment soucié de faire son travail journalistique, c’est-à-dire de vérifier ses sources. Quoi de moins étonnant pour un média, financé par le Kremlin, dont la candidate frontiste a reçu l’appui mais également des financements pour mener à bien sa campagne… Avec la réponse de Julien Salingue et l’article de LCI, RT-France a été obligé de modifier le titre de son article : de « scandale » on est passé à « polémique », encore une manière de s’accommoder avec la réalité des faits…




Mots-clés

#Poutou2017   /    Russie   /    FN   /    Politique