Société

Répression tout azimut

Strasbourg : soutien à Burak Sayim et à tou-te-s les militant-e-s inculpé-e-s

Publié le 11 juillet 2016

Alors que le mouvement contre la loi Travail s’essouffle et que les directions syndicales ont décidé de régler leurs pendules sur la rentrée, actant une trêve sociale estivale, du côté des autorités, l’heure du retour de bâton a sonné. A Saint-Etienne, comme à Strasbourg et dans le reste de la France, les condamnations tombent à l’encontre des militants engagés contre la loi Travail et le gouvernement lors de ces derniers mois. Nous publions ici cette pétition signée par des dizaines d’intellectuels qui s’opposent à ce climat de répression qui s’abat à l’encontre des militants, et notamment du cas de Burak Sayim, jeune étudiant turc, militant au NPA, et actuellement poursuivi en justice après la manifestation contre la loi travail du 9 avril dernier.

Publié le 11 JUIL. 2016, sur le blog de TH. VOLTZENLOGEL

Samedi 9 avril, des milliers de manifestants ont protesté dans les rues de Strasbourg contre la « Loi Travail ». En fin de manifestation, les forces de police, après des tentatives de provocation et d’intimidation et usant allègrement de la matraque et du gaz irritant, s’en sont pris sauvagement à plusieurs militant.e.s et ont interpellé quatre d’entre eux-elles. Ils n’ont pas hésité à encercler le camion sono de la CGT où une militante poursuivie s’était réfugiée. Tout cela sans compter l’intervention d’une patrouille militaire de l’opération Sentinelle quelques minutes plus tard, venant prêter main forte aux policiers tout en proférant des menaces à l’encontre des manifestant.e.s. On trouve des vidéos et des témoignages sur les sites de La Feuille de Chou et de Rue89.

Mais la liste des personnes poursuivies après ces événements s’allonge jour après jour. Plusieurs camarades ont été convoqués ces derniers jours au Commissariat de Police. Parmi eux, un jeune étudiant turc et par ailleurs militant du Nouveau Parti Anticapitaliste de Strasbourg, Burak Sayim, est actuellement poursuivi pour « résistance violente à une personne dépositaire de l’autorité publique ».

Il s’agit, ni plus ni moins, de poursuivre la répression féroce du mouvement social actuel visant à intimider, violenter et condamner la jeunesse, les salarié.e.s et les chômeu.ses.rs qui contestent à la fois la politique néolibérale et antisociale du gouvernement Hollande-Valls et la répression brutale de la mobilisation par les forces de police, mise en œuvre et orchestrée par le Ministre Bernard Cazeneuve.

Car ce qui se passe actuellement à Strasbourg s’inscrit dans une politique répressive nationale.

Nous tenons à exprimer notre solidarité aux militant.e.s politiques et syndicaux qui sont aujourd’hui, à Strasbourg et ailleurs, poursuivis et exigeons que soit mis fin à cette stratégie gouvernementale qui encourage et cautionne les brutalités policières et que cessent les poursuites judiciaires.

Signataires :
Jean-Claude Amara, porte parole de Droits devant !!
Gwenaëlle Aubry, écrivain et philosophe.
Ludivine Bantigny, historienne
Emmanuel Barot, philosophe
Edouard Bauer, musicien
Esther Bauer, syndicaliste de l’éducation
Alain Bihr, sociologue
Sophie Béroud, politiste
Olivier Besancenot, porte-parole du NPA
Antonia Birnbaum, philosophe
Irène Bonnaud, metteure en scène
Nicolas Bouchaud, comédien et metteur en scène
Nicole Brenez, Professeur d’études cinématographiques
Manuel Cervera-Marzal, sociologue
Yves Citton, enseignant de littérature
Philippe Corcuff, maître de conférence de science politique à l’IEP de Lyon
Enzo Cormann, écrivain
Miguel Urban Crespo, député au Parlement Européen
Sonia Dayan-Herzbrun, sociologue
Christine Delphy, féministe
Frédérique Derache, retraitée
Annie Ernaux écrivaine
Ahmed Faouzi, militant syndical
Eric Fassin, sociologue
Georges Yoram Federmann, psychiatre gymnopédiste
Geneviève Fraisse, philosophe
Bernard Friot, sociologue
Alain Harster, retraité
Jean-Louis Hess, photographe
Isabelle Garo, enseignante de philosophie
Dominique Grange, chanteuse engagée
Franck Gaudichaud, politiste
Sylvain George, Cinéaste
Nacira Guénif sociologue
Rada Ivekovic, philosophe
Chantal Jaquet, philosophe
Razmig Keucheyan, sociologue
Stathis Kouvélakis, enseignant à l’université de Londres
François Laflahi, comédien intervenant (Acte Théâtre Forum)
Monique Lellouche, militante antiraciste
Frédéric Lordon, philosophe
Pascal Maillard, universitaire et syndicaliste (Université de Strasbourg)
Philippe Marlière, Politiste
Jean-Claude Meyer, membre du Bureau National de l’UJFP
Sylvie Monchatre, sociologue
François Munier, webmaster
Olivier Neveux, professeur d’études théâtrales
Ugo Palheta, sociologue
Alex Papadopoulos, membre d’Attac (Strasbourg)
Willy Pelletier, sociologue
Serge Pey, écrivain
Roland Pfefferkorn, professeur de sociologie
Nicolas Poulin, ingénieur de recherche et syndicaliste (Université de Strasbourg)
Nathalie Quintane, écrivain
Virginie Rivière, secrétaire générale CGT CROUS Strasbourg
Théo Roumier, appel de syndicalistes "On bloque tout !"
Omar Slaouti militant associatif
Lionel Soukaz, cinéaste
Marie-Hélène Taillé, professeure documentaliste
Tardi, dessinateur
Jacques Testart, biologiste
Hülliya Turan, secrétaire départementale PCF Bas-Rhin
Rémi Verdet, enseignant
Roger Winterhalter, représentant de la Maison de la Citoyenneté Mondiale (Mulhouse)

Alternative Libertaire
Attac Strasbourg
Attac Vosges du Nord
CGT FAPT
CNT STP 67 + TASA
Collectif « D’ailleurs nous sommes d’ici » Bas-Rhin
Ensemble Strasbourg
Fédération du Bas-Rhin du PCF
FSU
MJCF 67
NPA Bas-Rhin
NPA Jeunes Bas-Rhin
UD CGT Bas-Rhin
Solidaires Alsace