Politique

Communiqué du NPA

Suite à l’interdiction préfectorale de manifestation à Calais du 1er octobre

Publié le 30 septembre 2016

Le NPA s’insurge contre la scandaleuse décision prise hier par la préfète du Nord-Pas-de-Calais d’interdire la manifestation de demain, 1er octobre, à Calais. Une décision qui s’inscrit dans la longue liste des mesures attentatoires aux libertés prises par le gouvernement depuis la mise en place de l’état d’urgence. Manifester est un droit constitutionnel que les anticapitalistes ne laisseront pas remettre en cause.

Source

Les forces de l’ordre multiplient actuellement chaque jour et chaque nuit provocations et brutalités contre les habitantEs de la « jungle » visant à les terroriser, à les isoler dans leur ghetto en attendant un démantèlement irréaliste et inhumain annoncé par Hollande à l’occasion de sa visite lundi dernier à Calais. Il est hors de question de laisser se dérouler ces opérations policières à huis clos.

Un recours devant la justice pour lever l’interdiction a été déposé par les organisations signataires de l’appel à manifester à Calais demain. Avec elles, nous exigeons le respect du droit de manifester par les autorités.

Montreuil le vendredi 1er octobre