^

Politique

Front contre la répression

Tolbiac. En AG, étudiants, cheminots et universitaires dénoncent l’évacuation et les violences policières

Suite à l'évacuation du site de Tolbiac, ce matin, par les forces de police, avec des gazeuses et des matraques, une AG avait lieu ce midi, réunissant étudiants, cheminots et universitaires pour dénoncer l'évacuation et les violences policières. Nous relayons ci-dessous leur communiqué.

En intervenant ce matin sur le site de Tolbiac avec des gazeuses et des matraques, les forces de répression ont arrêté, matraqué et interpellé. Au cours de cette intervention, deux camarades, notamment, auraient été blessés, dont l’un grièvement, et admis aux urgences. Un autre a été interpellé. Georges Haddad, lui, parle d’un « énorme soulagement ».

La mobilisation n’est pas finie. Dès midi, à plusieurs centaines, nous nous sommes réunis devant Tolbiac, en AG, étudiants, mais aussi cheminots, enseignants-chercheurs et l’ensemble de nos soutiens. D’ores et déjà, nous exigeons que toute la lumière soit faite sur le lieu d’hospitalisation de nos camarades et la relaxe de l’occupant interpellé, ainsi que la réouverture de l’ensemble des sites occupés par la police ou fermés par l’administration.

Ce n’est qu’un début, vous touchez à l’un d’entre nous, nous serons des milliers !Rassemblement ce soir à 18h devant Tolbiac.

AG interfac à 20h contre la répression dans la fac occupée de censier, Paris 3

Abrogation de la loi ORE !

Démission de Georges Haddad !

Relaxe des camarades !




Mots-clés

Emmanuel Macron   /    Répression   /    Politique