^

Jeunesse

400 étudiants en Assemblée Générale

Toulouse. Les étudiants du Mirail appellent à la grève et à manifester le 10 octobre

Ce mercredi 4 octobre avait lieu la première assemblée générale des étudiants de l’université du Mirail à Toulouse. Avec 400 participants, cette « première » contre les ordonnances Macron est un signal positif.

Bien sûr, des étudiants du Mirail avaient participé aux cortèges toulousains des 12 et 21 septembre dernier, date des deux premières manifestations contre les ordonnances Macron, témoignant d’une réelle colère contre la politique du gouvernement. Toutefois, la rentrée des cours le 25 septembre dernier n’avait pas permis l’organisation d’une Assemblée Générale sur le campus, véritable baromètre des possibilités de mobilisation. C’est ainsi que l’AG de ce 4 octobre avait des allures de test.

Avec 400 étudiants présents dans le Grand Amphi, ce qui en fait la plus grosse AG de ce début de mobilisation à échelle nationale, la « première » du Mirail a été réussie. Y ont été abordés les thèmes des problèmes spécifiques à l’université, du contenu des ordonnances Macron tout comme de la convergence des luttes entre étudiants et travailleurs ou bien encore la question de la mobilisation pour l’auto-détermination en cours en Catalogne. C’est ainsi que les étudiants ont voté, entre autre, une motion de soutien au peuple Catalan, la grève avec barrage filtrant (c’est à dire, une diffusion massive de tracts à l’entrée de la faculté et un rassemblement) ainsi que la tenue d’une nouvelle Assemblée Générale le 10 octobre prochain, l’envoi d’une délégation étudiante à l’Assemblée Générale des personnels de l’université du 5 octobre ou bien encore la demande de banalisation de la journée de mobilisation du 10 octobre à la présidence, afin que l’ensemble des étudiants puissent se mobiliser sans avoir à subir de répression administrative (pénalisation des absences, menace sur les bourses etc.). Des débats sur le fonctionnement de l’AG ont émergés, ceux-ci seront poursuivis dans les réunions à venir du comité de mobilisation/d’action, avec l’objectif d’améliorer la structuration de l’assemblée qui fut a plusieurs égard laborieuse, sans surprise pour une première !

Dès vendredi 6 octobre, celui-ci se réunira (12h30 en salle MS016) pour œuvrer à la mise en place des modalités votés à l’Assemblée Générale, afin de poursuivre, ancrer et massifier la mobilisation sur l’Université du Mirail, avec la date du 10 octobre en ligne de mire, afin de converger avec les travailleurs du public et du privé dans la rue contre Macron, ses ordonnances et son monde.




Mots-clés

Loi travail 2   /    Catalogne   /    Mirail   /    Toulouse   /    Jeunesse