^

Notre classe

Contre Macron et son monde

Toulouse : Plus de 5000 manifestants dans la rue ce 9 octobre

Plus de 5 000 personnes se sont retrouvées pour manifester contre Macron et sa politique, ce mardi 9 octobre, dans les rues toulousaines. Cette mobilisation nationale et interprofessionnelle était appelée par une intersyndicale composé de la CGT, FO, Solidaires, UNEF et UNL.

La journée du 9 octobre, marquant la « rentrée sociale » dans la rue, s’annonçait pleine d’inconnues. Mise au second plan par les organisations syndicales, polarisées par les élections CSE et par les négociations, le spectre d’un échec numérique était clairement envisageable.

A Toulouse, pourtant, se sont plusieurs milliers de personnes – plus de 5000 - qui ont répondu présent. A noter une grande diversité des secteurs mobilisés (Retraités, Cheminots, Santé, Aéronautique, Postiers, Télécoms, Étudiants, Éducation nationale, Lycéens, Métallurgie, Chômeurs et Précaires...) et de nombreuses organisations représentées : CGT, FO, SUD, PCF, NPA, LO, FSU, SNU, FI, AL et Générations. Les retraités étaient particulièrement nombreux et affichaient fermement leur mécontentement. On pouvait aussi voir un cortège jeune, restreint notamment à cause de la rentrée retardée à l’Université du Mirail, mais dynamique, composé de lycéens et d’étudiants avec comme mot d’ordre « On ne traverse pas la rue, on la prend ».

Cette journée d’action, par ses mots d’ordre et la diversité des secteurs représentés, confirme le rejet de la politique Macronienne à large échelle en cette rentrée sociale. Au vu du contexte, et notamment de l’absence de construction réelle de cette date de mobilisation, la manifestation toulousaine est en ce sens une réussite, modeste, mais qui laisse entrevoir des possibilités de mobilisation plus massive. C’est pourquoi il est important de continuer à exiger la rupture des négociations avec le gouvernement et la mise en place d’un véritable plan de combat dans la rue contre Macron et ses réformes. Il s’agit la indéniablement du message envoyé par la rue ce 9 octobre, à Toulouse comme ailleurs.




Mots-clés

Manifestation   /    Grève   /    Toulouse   /    Notre classe