^

Politique

Lors de la visite présidentielle

Toulouse. Plusieurs centaines de personnes rassemblées pour accueillir Macron

Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées, à l’appel de multiples organisations, ce lundi 11 septembre à midi, à Toulouse, pour dénoncer la politique d’Emmanuel Macron à l'occasion de sa visite annoncée seulement quelques jours auparavant dans la ville rose.

Crédit photo : Révolution Permanente

Act Up, BDS Toulouse, le Comité 31 du Mouvement de la Paix, le DAL, la FSU 31, la CGT 31, Solidaires 31, Solidaires Etudiant-e-s, Sud santé sociaux , l’Unef, l’Union des ÉtudiantEs de Toulouse, le NPA 31, le PCF 31 et le PG 31 avaient appelé, ce lundi 11 septembre à midi au métro François Verdier de Toulouse, à un rassemblement lors de la visite d’un Emmanuel Macron censé présenter face à ses soutiens sa politique sociale sur les questions du logement. Un rendez-vous préparé à la dernière minute, le gouvernement ayant pris soin de ne dévoiler qu’au dernier moment cette visite du président jupitérien afin d’éviter une trop forte mobilisation,

En définitive, ce sont plusieurs centaines de personnes qui ont répondu à l’appel pour manifester leur opposition à la politique ultra libérale du gouvernement. Une réussite donc, au vue du timing ultra serré pour la préparation de l’événement. Mais si l’exécutif a attendu le dernier moment pour officialiser la venue d’Emmanuel Macron à Toulouse, le dispositif policier était lui bien ficelé dès les petites heures du matin. Pas moins d’une trentaine de camions de CRS ont ainsi quadrillé le secteur, conformément aux bonnes habitudes locales depuis les mobilisations contre les violences policières, puis celle contre l’État d’urgence et enfin les manifestations de 2016 contre la loi travail.

Le rassemblement de ce midi est de bonne augure pour la suite, au vu des circonstances particulière de préparation, et rappelle qu’il existe une colère contre Emmanuel Macron et ses réformes antisociales, antiouvrières et antijeunes. Lors des interventions, plusieurs militants sont revenus sur l’importance d’une mobilisation importante ce 12 septembre, pour construire un rapport de forces unitaire à même de renvoyer dans les cordes le gouvernement Macron. Rendez-vous donc demain à 14h place Arnaud Bernard pour cette journée de mobilisation qui doit marquer la rentrée sociale de la façon la plus combative possible !




Mots-clés

Macron   /    Toulouse   /    Politique