Politique

Convoqués pour une manif... du 28 avril !

Toulouse. Rassemblement devant le commissariat pour soutenir trois manifestants convoqués

Publié le 7 novembre 2016

En cette soirée du lundi 7 novembre étaient réunies, devant le commissariat central de Toulouse, une soixantaine de personnes contre l’acharnement répressif envers trois militants, pour des faits remontant… à une manifestation contre la loi Travail du 28 avril.

Correspondants

Plusieurs organisations (DAL, OCML VP) ont répondu à lappel du NPA 31, ce lundi soir au commissariat de Toulouse.Romain, militant du NPA, et deux autres militants ont été convoqués aujourd’hui au commissariat central. Si un flou était entretenu sur le motif de ces convocations, la rumeur la plus persistante semblait être la participation à une action où plusieurs des personnes convoquées avaient été interpellées, ce qui avait donné lieu à un rassemblement massif qui avait fini par libérer les camarades.

C’est finalement pour un motif encore plus absurde que les trois militants se sont retrouvés au commissariat ce lundi. En effet, ces derniers ont été convoqués pour avoir… participé à une manifestation dans le cadre du mouvement contre la loi Travail ! Et le motif explicite de ces convocations était que, lors de cette manifestation du 28 avril, deux policiers auraient été blessés.

Ce rassemblement était donc organisé pour exiger l’arrêt de toute poursuite contre ces militants, extrêmement arbitraire puisque les camarades ne sont même pas soupçonnés d’avoir blessé un quelconque policier. Le comble étant que deux des trois militants sont ce soir en garde-à-vue.

Il est important de soutenir ces camarades, dont la police avait repéré le profil et tente de leur faire payer – ainsi qu’à tout le mouvement anti-loi Travail – la monnaie de leur pièce. Pour s’être tout simplement mobilisé.