^

Monde

Ele Nao

Toulouse : rassemblement de 150 personnes contre Bolsonaro

A la veille du second tour de l’élection présidentielle au Brésil, 150 personnes se sont rassemblées à la Place du Capitole de Toulouse contre Bolsonaro, le candidat de l’extrême droite.

A l’appel du collectif France Amérique Latine (FAL), ce vendredi 27 octobre, à la veille du second tour de l’élection présidentielle au Brésil qui va confronter Haddad et Bolsonaro, plus d’une centaine de personnes se sont rassemblées à la Place du Capitol de Toulouse pour dire NON à l’extrême-droite, non au racisme, à la misogynie et au mépris de classe de Jair Bolsonaro.

Dans le rassemblement, dynamique, notamment grâce à l’intervention d’un groupe de danse et de musique, le slogan le plus scandé a été le déjà très connu « elle nao » (pas lui). Par ailleurs des nombreuses affiches reprenaient d’autres slogans comme « Non au fascisme », « Plus jamais la dictature » ou « Démocratie contre dictature ». Le rassemblement a été clôturé par une série de prises de parole condamnant la répression au Brésil et la monté de l’extrême-droite réactionnaire autant dans le scenario politique que dans la rue.

Quel que soit le résultat du second tour l’influence et l’emprise des idées de l’extrême-droite ne vont pas disparaitre. Il est nécessaire de s’organiser dans les usines, les lieux d’études et dans la rue pour faire face aux forces réactionnaires libérés par lsonaro.




Mots-clés

Présidentielle 2018 au Brésil   /    Toulouse   /    Brésil   /    Monde