^

Monde

Guerre commerciale

Trump menace de taxer l’intégralité des importations chinoises

Le bras de fer engagé depuis le printemps dernier entre Trump et la Chine est en train de se durcir. Après un relèvement des taxes sur les importations chinoises s'élevant à 200 milliards de dollars, Trump menace de passer à la vitesse supérieure en taxant l'intégralité des marchandises venues de Chine. Une escalade qui révèle le durcissement de la politique économique américaine.

La guerre commerciale lancée par Trump ne cesse de s’intensifier de semaine en semaine, notamment envers la Chine, principal concurrent des Etats-Unis dans l’économie mondiale. Après une semaine marquée par le tour de vis donné en direction du Canada avec la menace de mettre un terme à l’Alena, le traité commercial historique qui lie les deux pays, Trump relance ses attaques contre la Chine.

Vendredi dernier, le président des Etats-Unis s’en prenait déjà à la Chine en dénonçant les aides qu’elle reçoit de la part de l’Organisation mondiale du commerce au titre qu’elle serait un pays « en développement ». Sans plus de précision, Trump a déclaré « nous allons cesser cela » afin de faire monter la pression sur son adversaire à qui il a déjà imposé de sévères taxations sur les importations depuis le printemps dernier. On se souvient aussi que Trump avait fermé le marché américain à China Mobile, premier opérateur téléphonique au monde, au titre que l’entrée d’une entreprise « sous l’influence du gouvernement chinois » constituerait une menace pour la sécurité intérieure.

Dans cette nouvelle étape de la guerre commerciale que Trump mène à l’encontre de la Chine, le président des Etats-Unis n’y est pas allé par quatre chemins pour montrer sa détermination et lancer ses menaces : « Je me montre dur avec la Chine car je dois l’être » a-t-il déclaré avant de renchérir sur les 267 milliards de dollars de marchandises chinoises qui peuvent encore être taxées « si je le veux ». Entre autres attaques, Trump s’est aussi lancé dans une diatribe contre le non-respect de la propriété intellectuelle par les chinois, toujours dans cette logique de tendre les négociations entre les deux pays.

Le protectionnisme promu par le président américain n’est cependant pas sans générer des conflits au sein de la bourgeoisie des Etats-Unis, notamment du côté des secteurs commerciaux qui craignent que les sur-taxes s’appliquent aux 500 milliards de produits technologiques d’importation. À l’extrême opposé, une partie de la bourgeoisie américaine voit d’un mauvais œil l’avancée technologique de la Chine et les répercussions géopolitiques et militaires qu’elles pourraient avoir sur l’équilibre des forces et le leadership américain sur le monde.

L’intransigeance de la position de Trump envers la Chine est la transcription d’une certaine orientation politique au sein de la bourgeoisie des Etats-Unis – qui ne fait toutefois pas l’unanimité chez les Républicains – qui tend à reconfirmer le leadership américain sur la scène internationale après le revers dans la négociation avec la Corée du nord sur le nucléaire. Par la force du dollar et la domination militaire, Trump tente de maintenir une hégémonie en perte de vitesse. C’est aussi une stratégie de Trump pour arriver en force aux élections de mi-mandat où il ne pourra s’imposer auprès des Démocrates, mais aussi dans son propre camp, que si sa politique extérieure confirme la domination commerciale des Etats-Unis sur le marché mondial.

Source photo : reinformation.tv




Mots-clés

Donald Trump   /    Etats-Unis   /    Chine   /    Monde