^

Notre classe

Nos vies, Pas leurs profits

Un agent de maintenance meurt électrocuté à Lyon

Ce vendredi, à Lyon, Amin Slimani, 30 ans, meurt électrocuté durant son travail de maintenance.

Vers 17 h, ce vendredi 20 avril, c’est une triste nouvelle pour la famille de Amin Slimani, papa d’un nouveau né et jeune marié : il est décédé suite à une intervention de maintenance sur son lieu de travail.

Il travaillait dans la maintenance pour TCL, réseau des transports en commun de la ville de Lyon. Suite à une intervention sur les boîtiers électriques sur une ligne aérienne de Trolleybus à Caluire dans le Rhône, le travailleur a été électrocuté et est décédé. Il était à bord d’une nacelle lors de l’accident qui lui a coûté la vie et n’a pu être réanimé par les secours présents sur les lieux du drame. Son collègue de travail quant à lui, extrêmement choqué, a été pris en charge immédiatement.

Pour l’instant nous ne savons rien des causes de ce tragique accident qui a coûté la vie à ce travailleur, marié, et père d’un jeune enfant. Une enquête est d’ores et déjà ouverte pour comprendre les circonstances de l’accident. Suite à l’accident, le beau-père du travailleur décédé à réagi dans le média « Le progrès » : « Je suis abasourdi, Amin était une force de la nature. Nous n’avons pour le moment aucun début d’explication mais nous voulons savoir comment et pourquoi cela est arrivé. »

Malgré les enquêtes ouvertes pour comprendre les circonstances qui ont emmené à l’électrocution de ce travailleur, nous souhaitons que les résultats puissent permettre à la famille d’éclaircir les contours de ce tragique accident. Trop souvent, après un accident de travail, mortel ou pas, ce sont les travailleurs que les entreprises mettent en cause, en prétextant un manque de vigilance, mettant leurs professionnalismes en échec. Alors que par maximisation des profits certaines entreprises réduisent les coûts sur la sécurité qui met en danger les travailleurs et les usagers ou clients. Le travail qui permet de survivre ne doit certainement pas être une souffrance. Subvenir à ses besoins matériels, que ce soit payer le loyer, nourrir sa famille, etc. ... ne doit pas être mortel. Nos vies sont plus importantes que leurs profits.




Mots-clés

Code du Travail   /    souffrance au travail   /    Notre classe