^

Monde

Meurtre à la Nouvelle-Orléans

Un des leaders de Black Lives Matter a été assassiné

Alors qu’il avait seulement 32 ans, Moye, militant pour la cause noire aux Etats-Unis et figure du mouvement Black Lives Matter, a été abattu.

Chacun se souvient de Muhyiddin Moye qui, durant une manifestation des Black Lives Matter, avait arraché un drapeau confédéré présent dans une manifestation d’extrême droite en sautant une barrière de police. Cette scène avait fait le tour des États-Unis car elle était en direct sur une des grandes chaînes d’informations américaine. Pour la communauté noire aux Etats-Unis, il était devenu un héros engagé contre le racisme et les meurtres pratiqués par la police américaine.

Alors qu’il était à vélo ce mardi dans la ville de la Nouvelles-Orléans, il s’est fait abattre d’une balle dans la jambe peu après une heure du matin. Il est mort d’une hémorragie quelque temps plus tard et n’a pu être réanimé à l’hôpital le plus proche.

Ce nouvel assassinat élève à 25 le nombre de personnes tuées à la Nouvelle-Orléans depuis le début de cette année 2018. Moye avait participé activement à différentes manifestations après la mort de Walter scott, assassiné par la police. Et il participé activement au mouvement Black Lives Matter pour défendre la communauté noire contre le racisme.

Ce nouvel assassinat invite à s’interroger sur la façon sur comment lutter contre la terreur policière ? Car les violences contre les personnes noires, et opprimées sont très présentes au sein de l’institution américaine, alors même que d’autres se sont battus. Cela nous rappelle d’autres assassinats comme par exemple celui de Martin Luther King ou encore Malcolm X parce qu’ils refusaient de se taire. Un grand nombre de personnes ont présenté leurs hommages, et ont souligné cette fin tragique pour un homme plein de courage qui avait, suite à une interview, précisé : « Aucune autre génération ne sera intimidée par ce drapeau » suite à son action ou il avait arraché le drapeau des mains d’un manifestant d’extrême droite.

La Nouvelle Orléans est d’une part une ville qui présente un des taux d’assassinats les plus élevés aux Etats-Unis mais également la région où ont lieu le plus d’attaques racistes qui mènent bien trop souvent à des meurtres. Aujourd’hui, une des figures de l’antiracisme a été assassinée, et nous souhaitons tous crier Black Lives Matter.




Mots-clés

#BlackLivesMatter   /    Violences policières   /    Etats-Unis   /    Monde