^

Politique

C'est du vol !

Un général utilise un alpha-jet pour ses déplacements personnels

On connaissait déjà l'usage immodéré que les hommes politiques comme Valls, Fillon ou Macron faisaient du Falcon pour leurs déplacements en Pologne ou dans la Sarthe, le tout aux frais du contribuable. Mais c'est désormais à un général de faire scandale pour ses déplacements en avion militaire les week-ends entre Bordeaux et la Provence.

À dix reprises depuis août 2016, le général Richard Reboul, commandant en second des forces aériennes en poste à Bordeaux se serait servi d’un Alpha Jet pour ses déplacements de fin de semaine en Provence. Possédant une maison de campagne dans le massif des Alpilles, entre Avignon et Aix-en-Provence, le général aurait privilégié la voie des airs pour rejoindre rapidement son lieu de villégiature le temps d’un week-end. Entre les bases de Bordeaux-Mérignac et de Salon-de-Provence, il n’y a, en effet, qu’une heure de vol à bord d’un avion de combat. Une solution plus rapide et plus économique que le train, le bus ou la voiture, surtout quand c’est le contribuable qui paye les 800 litres de kérosène que nécessite une heure de vol.

Le général n’aurait non plus hésité à réquisitionner un TBM-700, un avion de transport militaire nécessitant pilote et copilote, pour ses excursions du week-end. Le 26 juin dernier, l’avion a effectué deux allers-retour entre la Gironde et les Bouches-du-Rhône, un pour déposer le général et un autre pour venir le chercher le lundi matin. Cette dernière escapade intervient alors même que, depuis le 23 juin, le général Reboul est sous le coup d’une enquête interne menée par l’Inspection de l’armée de l’Air à la demande de Florence Parly, ministre des Armées, comme le confirme le colonel Olivier Celo, chef du Sirpa Air.

Un scandale de plus qui touche un personnage puissant qui pense pouvoir user de l’argent public comme bon lui semble en profitant de la complicité de la grande muette. Vous avez dit moralisation ?




Mots-clés

corruption   /    Politique