^

Notre classe

Usine PSA Mulhouse bloquée par les gilets jaunes

Les ouvriers de PSA Mulhouse ont découvert ce matin avec joie que l'entrée de l'usine était bloquée par des gilets jaunes.

Les gilets jaunes, qui sont entrés en mobilisation depuis le 17 novembre contre la vie chère, ont depuis décidé de radicaliser leur modes d’action. Ils cherchent désormais à paralyser les administrations et l’économie. Ils ont ainsi réussi à bloquer l’usine de PSA Mulhouse une bonne heure avant que les CRS ne parviennent à les déloger.

Les ouvriers – dont beaucoup sont restés bloqués dans leurs véhicules ou dans les bus sur le trajet de l’usine – ont très bien pris l’action , certains d’entre eux comptent même faire grève le 24 novembre et se rendre à la capitale pour la manifestation nationale.
Dans un des bus qui est resté bloqué, un salarié s’exclamait « Il sont raison, on devrait tous si mettre et faire pareil, quand le PDG gagne 18000 euros par jour... », dans une ambiance d’excitation générale.

Si les gilets jaunes ont frappé un gros coup en paralysant temporairement l’usine alsacienne, le fait qu’ils aient pu être délogés si facilement montre que si l’on veut vraiment bloquer l’économie, il faudra généraliser la grève. Ce matin, 7 raffineries du pays sur 9 sont à l’arrêt car leurs salariés ont cessé le travail. Un exemple qui ouvre la voie pour un mouvement d’ampleur à même de faire plier Macron et sa clique.




Mots-clés

Gilets jaunes   /    Carlos Ghosn   /    Grève   /    Grèves raffineries    /    PSA   /    Notre classe