Culture et Sport

Euro 2016 et lutte contre la Loi El Khomri

[VIDEO] Cheminots. « On est amoureux de foot mais on ne va pas mettre notre lutte de côté »

Publié le 16 juin 2016

Philippe Alcoy

Alors que la mobilisation contre la Loi Travail dure depuis plus de trois mois déjà, les médias dominants et le gouvernement n’hésitent pas à employer tous les moyens pour monter « l’opinion publique » contre les grévistes, la jeunesse et les travailleurs mobilisés. L’approche de la compétition européenne de football a été l’un des axes de la propagande antigrève de ces dernières semaines : « les grévistes veulent bloquer l’Euro 2016 » , « ils vont faire fuir les touristes », ne prendraient pas garde à « l’image de la France » et ainsi de suite.

Alors que le patronat, la presse et le gouvernement trouvent « inadmissible » que les « supporters » soient gênés pour se rendre aux stades, qu’ils soient dérangés par les odeurs des poubelles non ramassées par les travailleurs de la propreté en grève, qu’ils voient de leurs propres yeux la lutte de classes, pour les salariés les priorités sont bien ailleurs.

Nous avons interrogé des cheminots mobilisés contre la Loi El Khomri et pour leurs conditions de travail. Bien que, pour la plupart, ils soient « amoureux de foot », ils savent très bien que la lutte actuelle va déterminer en grande partie les conditions de vie et le quotidien au travail de l’ensemble des travailleurs en France.

.

Pour rappel, ce vendredi 17 juin à partir de 14h à La Villette, les cheminots organisent l’Alter-Euro, le Grand Tournoi de football interpro !

Rendez-vous nombreux, seuls, entre collègues, amis ou en famille à partir de 14h au parc de La Villette, prairie de la Géode, métro 7 Porte de La Villette.

Evenement Facebook

partager

Mots-clés SNCF