^

Politique

VIDEO. Côtes d’Armor : Une trentaine de CRS passe à tabac un gilet jaune tombé au sol

30 contre 1. Près de Saint-Brieuc dans les Côtes-d'Armor, les forces de police ont une nouvelle fois réprimé lourdement les Gilets jaunes. En marge de l’acte VI, ils poursuivaient des Gilets jaunes. En courant, l’un des Gilet jaunes est tombé au sol. Pas moins d’une trentaine de CRS lui sont tombé dessus se relayant tour à tour pour le matraquer et le passer à tabac.

En marge de l’acte VI, près de Saint-Brieuc, les forces de police ont procédé à pas moins de 15 interpellations dans la zone commerciale de Langueux. Si les grands médias parlent « d’affrontements avec les forces de l’ordre », on voit pourtant dans la vidéo que la première violence vient bien de ceux d’en face, les policiers qui frappent, à 30 contre 1, un Gilet jaune tombé au sol.

Alors que le Gilet jaune fuyait les policiers, la vidéo montre que plusieurs groupes de CRS se sont relayés pour matraquer le Gilet jaune tombé au sol. Celui n’opposait, par ailleurs, aucune résistance encore choqué par sa lourde chute. C’est donc un véritable passage à tabac que les forces de police ont fait subir à ce Gilet jaune. Un nouvel exemple du saut dans les violences policières.

Nous supposons que ce Gilet jaune ait pu être interpellé par la suite dans la continuité de la vague d’interpellations sans précédent « en trois temps » qui a frappé les gilets jaunes de Langueux. Pas moins de quinze interpellations. Tous les Gilets jaunes ont été placés en garde à vue.

Trois vagues

Selon France Bleu, déjà aux alentours de 14h, 3 Gilets jaunes avaient été interpellés pour « possession d’armes comme des lances pierres, ainsi que des masques et des cagoules de protections » puis présenté « en comparution immédiate ce dimanche 23 décembre. » et « placés sous contrôle judiciaire. » De même une 4ème interpellation a eu lieu vers 20h.

Vers 21h15, les policiers ont réprimé durement un groupe de Gilets jaunes qui comptait rester présent à la fin de l’acte VI. La police a procédé à 11 arrestations autour du Carrefour de la zone commerciale au motif de « participation à un attroupement malgré un appel à la dispersion ». Nous supposons que c’est cette scène de la vidéo présentait le Gilet jaunes tentant de fuir puis passé à tabac par les CRS.

Plus tôt dans la journée, les Gilets jaunes ont rendu « hommage aux Gilets jaunes décédés et blessés partout en France ».




Mots-clés

Violences policières   /    Politique