Monde

Répression syndicale

[VIDEO] Interview de Jordan, cheminot persécuté. En Belgique aussi, le gouvernement réprime les syndicalistes

Publié le 3 février 2016

Par Laure M., militante du Parti Socialiste de Lutte de Belgique et membre du collectif de vidéastes et photographes militants Krasnyi.

Les 6 et 7 janvier, les cheminots se sont mis en grève en Belgique. Ils protestaient contre le plan du gouvernement qui prévoit d’ici 2020 un plan d’économies de 3 milliards d’euros dans la SNCB (Société nationale des chemins de fer belges) et 20% de productivité supplémentaire avec 7000 travailleurs en moins. 

Lors de leur piquet de grève, des huissiers étaient présents pour assigner des astreintes à tout cheminot qui tenterait de bloquer l’accès aux non grévistes.

Quelques jours plus tard, l’un d’entre eux, Jordan, délégué syndical, s’est vu remettre une astreinte de 1700 euros à son domicile sans que cela soit fait dans les formes, pour fait de grève.

Il s’agit de toute évidence d’une tentative nette d’intimidation, s’inscrivant dans un contexte général de répression accrue des mouvements sociaux tandis que l’austérité imposée est, elle, de plus en plus violente.
 
Cette répression s’impose partout en Europe contre les syndicalistes luttant pour leur emploi comme on peut le voir avec les peines de prison écopées par les syndicalistes de Goodyear ou celles requises contre les travailleurs d’Airbus en Espagne.

Dans un tel contexte, la résistance et la solidarité par delà les frontières est indispensable.

Signez la pétition ici !

Vidéo :

Je m’appelle Jordan et je suis en colère from zin tv on Vimeo.

 

partager

Mots-clés