Notre classe

Répression syndicale

[Vidéo] Procès à Amiens : solidarité avec cinq manifestants victimes de la répression

Publié le 28 septembre 2016

Mar Martin

Ce mardi 27 septembre à Amiens se tenait le procès de 5 militants contre la loi travail, inculpés en mai dernier. Arnaud, cheminot et syndicaliste à Sud Rail, Axel, Jules, Romain et Rudy, étudiants. Un procès qui s’ancre dans tout un rouage patiemment mis en place après le mouvement contre la loi travail. Gouvernement, Justice, Police et patronat, main dans la main pour tisser leur toile pro-loi travail. Cette même journée était marquée dans le même temps par le rassemblement de colère des Alstom, et l’ouverture du grand procès des « arracheurs de chemises ». Espérons qu’il y en aura toujours plus, de ces chemises déchirées. Car mécontents de ne pas avoir pu sortir la tête haute de ce printemps de lutte, le gouvernement, les patrons et leurs sbires tentent maintenant de faire payer les pots cassés à ceux que leur police avait su attraper dans les mailles de son filet. Le coup est rude : 6 mois de prison avec sursis et des dommages et intérêts s’élevant à 67 000€.

Mais ils peuvent gratter au fond de nos poches déjà vides, ils peuvent nous isoler en nous entassant dans leur geôle, l’ont menacera toujours plus fort leurs chemises.

Pour les 5 d’Amiens, une caisse de solidarité à été mise en place.

Pour le reste, c’est un calendrier déjà bien rempli qui nous appelle à nous rassembler, à faire front, pour nous défendre, et attaquer.

Reportage à Amiens, 27 septembre 2016