^

Notre classe

Solidarité étudiants-ouvriers

Vidéo. Concert réussi en soutien aux travailleurs de Ford Blanquefort, menacés de licenciement

Ce vendredi 7 décembre, à l’université Bordeaux Montaigne, sur le campus de Pessac, un concert de soutien était organisé pour soutenir les travailleurs de Ford Blanquefort dont l’usine est menacée de fermeture.

Avec 150 personnes présentes sur l’ensemble de la soirée, le concert organisé ce vendredi conjointement par OSB IV et le NPA Jeunes a été une réussite. Celui-ci était organisé dans le cadre de la menace de fermeture prochaine de l’usine. Si un repreneur s’est proposé pour reprendre le site, et doit soumettre son offre définitive ce lundi, celui-ci propose des conditions désastreuses et rien ne dit que la direction de Ford accepte. Au contraire, celle-ci a déjà refusé les offres précédentes.

Depuis plusieurs années déjà, les travailleurs de Ford se battent pour leurs emplois. Des concerts de soutien et des rassemblements, ils en ont déjà organisés des dizaines. Mais la particularité du concert de vendredi était de se tenir dans une université, sur le campus de Pessac, où le monde ouvrier a été peu à peu invisibilisé tandis qu’on y proclamait, dans les cours de sciences sociales, la disparition de la "classe ouvrière".

Pour l’occasion, plusieurs groupes avaient accepté de se produire bénévolement, au bénéfice des ouvriers de l’usine. Deux d’entre deux sont intervenus lors du concert, insistant sur l’importance de ce concert mais aussi sur la nécessité de rejoindre la mobilisation des Gilets Jaunes qui se tient en ce moment, en interpellant les directions syndicales sur leur positionnement. Avec la conviction, selon Jérôme, « qu’on ne pourrait pas gagner seuls ».

Une convergence qui s’est matérialisée le lendemain, puisqu’une délégation de Ford était présente à la manifestation des Gilets Jaunes dans les rues de Bordeaux, et qui doit aussi se réaliser dans l’autre sens : c’est en ce moment, à quelques jours d’un probable PSE, que les ouvriers de Ford ont besoin de la solidarité la plus grande.




Mots-clés

Usine   /    Ford   /    mouvement ouvrier   /    Bordeaux   /    Notre classe