Monde

Les raffineurs sous les projecteurs !

[Video] Du Havre à Rio. A Petrobras aussi, on soutient la grève des raffineurs !

Publié le 27 mai 2016

Bien au-delà des frontières de l’Hexagone, la lutte que la classe ouvrière et la jeunesse sont en train de mener en France contre la Loi El Khomri attire l’attention. D’abord les regards des dominants bien entendu, qui observent ce qui se passe en France avec inquiétude, mais aussi le regard plein d’espoir des travailleurs des différents coins de la planète. C’est pour exprimer cette solidarité ouvrière internationaliste avec la lutte en France que des salariés du géant pétrolier brésilien, Petrobras, nous ont envoyé une vidéo de salutation pour être diffusée ici.

Philippe Alcoy

Vidéo :

En regardant de plus près, il semble normal que des millions de travailleurs et de jeunes au Brésil (et dans toute la planète d’ailleurs) s’identifient à la lutte contre la Loi El Khomri. En effet, cette dernière impliquerait une régression sociale profonde et une précarisation accrue du travail en France. Précisément, au Brésil, le « miracle économique » avait signifié la création de millions d’emplois précaires sous-payés. Avec la crise économique, les premiers à perdre leur travail ont été justement ces millions de travailleurs et travailleuses précarisé-e-s.

À cela, il faut ajouter la situation politique actuelle qui se caractérise par les manœuvres antidémocratiques d’une caste politicienne profondément corrompue et au service du patronat local et du capital étranger impérialiste. Le nouveau gouvernement du président Michel Temer est issu d’un vrai putsch institutionnel et son programme est profondément antipopulaire.

Mais ce message de solidarité de la part des salariés de Petrobras est un symbole fort. Ici en France, ce sont les raffineurs qui se sont mis à la tête de la résistance ces derniers jours. Avec grèves et blocages. Mais ils ont aussi subi une forte répression de la part de la police, envoyée par le gouvernement pour casser les grèves et dégager les accès des dépôts de pétrole et raffineries.

En effet, comme les salariés brésiliens le disent dans leur vidéo de salutation, en 1995, les travailleurs de Petrobras se sont battus contre la privatisation de l’entreprise. Ils ont mené une grève de 32 jours au bout de laquelle ils ont obtenu gain de cause. Mais avant la victoire, ils ont dû subir également la répression du gouvernement de la droite du PSDB (Parti Social-démocrate du Brésil) qui leur a envoyé l’armée.

Un succès sur les réseaux sociaux qui montre la force de l’internationalisme ouvrier

La vidéo de salutation des travailleurs brésiliens a eu un succès important sur les réseaux sociaux. Quelques heures seulement après sa publication sur la page Facebook de Révolution Permanente, elle a été partagée des milliers de fois (plus de 20 200 partages au moment où nous écrivons) et vue jusqu’à 610 000 fois aujourd’hui. Plus de 5 400 personnes ont également « aimé » la publication.

Ce qui est significatif aussi, ce sont les dizaines de commentaires émus par le soutien venu de si loin. Cela démontre l’importance de créer des liens entre les travailleurs et l’ensemble des opprimés à travers le monde. C’est la création et le renforcement des liens internationalistes qui apparaît aujourd’hui comme le meilleur moyen de lutter contre le nationalisme, la xénophobie et le racisme croissant en Europe. C’est le meilleur moyen de nous battre tous ensemble contre nos ennemis communs !