^

Notre classe

Répression syndicale

Video. Gaël Quirante, menacé de licenciement : « On veut que ce soit celles et ceux qui travaillent qui dirigent cette société »

Victime de l’acharnement de la direction de La Poste pour avoir défendu son rôle de délégué syndical, Gaël Quirante était convoqué ce mardi 28 mars au tribunal administratif dans le cadre d’une procédure de licenciement lancé contre lui. Nous publions ci-dessous ses prises de parole à l’occasion du rassemblement qui était appelé ce matin face à la répression syndicale qu’il subit.

Intervention de Gaël Quirante avant son passage devant la cour d’appel :

A la sortie du tribunal administratif :

Lors de ce rassemblement, parmi les centaines de personnes rassemblées, on a pu voir Mickaël Wamen, figure des Goodyear, Frédéric Lordon, Olivier Besancenot du NPA, Eric Coquerel pour le Parti de Gauche, ou encore Eric Beynel de l’Union Syndicale Solidaires. Plusieurs syndicalistes avaient également fait le déplacement, des postiers représentants de plusieurs bureaux de SUD PTT et de la CGT, tout comme les travailleurs de la FNAC Champs Elysées. Les cheminots du Bourget, actuellement en grève, ont réalisé une photo de soutien et contre la répression syndicale qui frappe Gaël, et tant d’autres militants syndicaux, à la Poste, à la SNCF, comme ailleurs.




Mots-clés

FNAC   /    Grève   /    SNCF   /    NPA   /    Répression   /    Notre classe