^

Jeunesse

Lycéens le jour, SDF la nuit

Vidéo. La mobilisation continue pour les 7 élèves SDF du lycée Blanqui à St-Ouen (93)

Un groupe d’élèves du lycée Auguste Blanqui de Saint-Ouen (93) s’est mobilisé mercredi devant la mairie de la commune en solidarité avec leurs 7 camarades qui se trouvent dans une situation de grande précarité de logement. Même si grâce à la mobilisation des lycéens, des parents d’élèves et des enseignants, les 7 élèves et leur famille ont réussi à trouver des solutions temporaires, ils restent sans domicile fixe ni solution durable. Les autorités municipales ou préfectorales n’apportent aucune solution si ce n’est d’appeler le 115. C’est pour cela que la mobilisation et la solidarité continuent.

Dans une ville où la spéculation immobilière avance de plus en plus, où depuis des années les agents immobiliers et les pouvoirs municipaux cherchent à attirer une population plus aisée pour l’installer dans la ville au détriment des couches les plus précaires, cette situation est inacceptable. Loin d’être un cas isolé, cette détresse matérielle est au contraire une expression de la situation de milliers de familles travailleuses dans l’ensemble du pays.

Dans le cadre d’une campagne marquée par les promesses d’austérité, par l’affaire Penelope Fillon, par les magouilles diverses et variées du personnel politique, la mobilisation solidaire de ces lycéens est exemplaire et montre le chemin à suivre.

Pour apporter de l’aide à ces lycéens, les enseignants et les soutiens ont créé une adresse : mobilisation.blanqui@gmail.com.

Vidéo :




Mots-clés

Précarité   /    Lycées   /    Jeunesse