Politique

Ça ne peut plus durer. Ça ne va plus durer.

Violences policières. Il est temps de prendre confiance. Témoignons toutes et tous

Publié le 29 septembre 2016

Diffusé sur Médiapart et plusieurs sites, cet appel à témoins que nous relayons va bien au-delà de la seule soirée du 22 septembre devant la gare de Saint-Denis.

Guillaume Vadot

Ce jeudi vingt-deux septembre au soir, j’ai été agressé par deux policiers à la sortie de la gare de Saint-Denis, alors que je voulais filmer l’interpellation violente d’une femme racisée. J’ai été menacé de mort, de viol, touché et brutalisé pendant plus de dix minutes, par des agents qui m’ont ensuite forcé à effacer mes deux vidéos de la scène.

Malheureusement pour eux, mon agression a suscité un scandale médiatique qui vient de braquer les projecteurs de l’opinion publique sur la thématique des violences policières. Des violences structurelles, devenues tristement banales, et qui ciblent massivement les personnes racisées, les habitantes et habitants des quartiers populaires. Des violences sexistes et homophobes aussi.Des violences déchaînées par une série de lois d’exception, étendant les pouvoirs de police et des policier-ère-s, ainsi que leur armement. Ce jeudi soir, mes agresseurs faisaient, dans leurs menaces et leurs insultes, un amalgame glaçant entre une voyageuse démunie de tickets... et l’Etat islamique, pour justifier leurs agissements.

La médiatisation de ce qui m’est arrivé doit maintenant servir à évoquer bien plus que ce qui s’est passé le vingt-deux septembre. Elle doit permettre de prendre confiance, de libérer la parole de celles et ceux qui ont subi et subissent ces violences, et qui subissent les intimidations qui conduisent au silence. Car ce dernier est la clé qui permet de reproduire sans cesse les mêmes pratiques.

Pour recueillir ces témoignages, sur le 22 septembre et au-delà, mon avocat Me Slim Ben Achour et moi même mettons à disposition de toutes les personnes qui voudraient dénoncer ce qu’elle ont subi la boite mail suivante : temoignages.22septembre@gmail.com