^

Politique

Compilation vidéo

Violentes répressions policières face aux manifestants en gilets jaune

La colère des gilets jaunes a commencé le 17 novembre. Personne ne s'attendait à un évènement d'une telle ampleur et ce malgré les intimidations du gouvernement en amont de cette date, ni d'une telle durée.

Le ministre de l’intérieur a déclaré quelques jours avant le 17 novembre « n’accepter aucun blocage », et a dû se résoudre à envoyer sur place 3000 CRS et gendarmes mobiles. Sur des vidéos amateurs, on voit des CRS submergés dans la masse humaine des manifestants faire demi tour.

Dans d’autres vidéos, où l’infériorité numérique penche vers les manifestants, la répression se passe de commentaire quant à la brutalité des policiers envers tout type de personnes : un vieil homme se fait jeter à terre violemment, un jeune homme se prend un éclat de bombe de désencerclement en plein visage, en plus des bousculades et des intimidations, des arrestations arbitraires et des gardes à vue... comme en ont subi, durant plusieurs mois au printemps dernier, les manifestants étudiants, cheminots, postiers, enseignants et autres acteurs de ces luttes.

On voit et ressent un gouvernement complètement dépassé et incapable de maîtriser un mouvement qui lui-même n’est pas organisé de manière traditionnelle et qui dure. Au point qu’aujourd’hui, Castaner a déclaré que le mouvement des gilets jaunes était en « dérive totale », appelant, 48h après le début du mouvement, les forces de l’ordre pour débloquer les sites pétroliers. C’est plutôt la dérive totale du gouvernement à laquelle on assiste.




Mots-clés

Gilets jaunes   /    Vidéo   /    Violences policières   /    Répression   /    Politique