http://www.revolutionpermanente.fr/ / Voir en ligne
La Izquierda Diario
4 de janvier de 2019 Twitter Faceboock

Assez de vies broyées
Versailles. Un ouvrier de 68 ans décède au travail
Antonin Cheron

C’est jeudi soir dernier durant son travail, qu’un ouvrier de 68 ans est mort. Il s’occupait de l’entretien des gouttières de la préfecture des Yvelines à Versailles, avant de chuter depuis toit du bâtiment.

Link: http://www.revolutionpermanente.fr/Versailles-Un-ouvrier-de-68-ans-decede-au-travail

Illustration : L’ouvrier mort, Edouard Pignon, 1935

L’information est diffusé dans plusieurs médias sans plus de commentaire, un homme de 68 ans est mort au travail, une enquête est ouverte. Pourtant, ce nouveau décès a de quoi susciter de la colère. C’est malheureusement pas d’être le premier cas de décès sur un lieu de travail, depuis l’année 2000, en prenant en compte les accidents du travail, les maladies professionnelles et les accidents liés au trajet, le travail a fait plus de 20 000 en France. De plus, il est clair que cette mortalité touche en premier lieux les ouvriers, mais c’est aussi sur des cas de blessures que les statistiques, publiés par le syndicat Solidaire en 2017, sont parlantes : 40 % des ouvriers déclarent avoir souffert de blessures lors de leur activité, suivis des agriculteurs (32 %), deux fois plus touchés que les cadres (16 %).

Ces cas de décès, ne viennent pas de nulle part, la précarisation généralisée du travail, donne des situations à risque, comme dans le cas de cet ouvrier à Versailles. Il travaillait pour la préfecture dans le cadre d’un contrat de sous-traitance, en étant lui-même auto-entrepreneur. Il se trouvait seul au moment du drame, une condition de travail problématique, qui a abouti à un drame.

De vives réactions concernant l’âge de la victime

Plusieurs réactions vis à vis de l’âge de cet ouvrier ont, avec raison, étaient faîtes notamment sur Twitter, c’est une des raisons d’indignations autour de cette nouvelle vie broyé :

Et ce alors que la réforme des retraites annoncée par le gouvernement arrive, et semble se durcir par rapport aux mesures, déjà scandaleuses, qui était initialement annoncé.

 
Revolution Permanente
Suivez nous sur les réseaux
/ Révolution Permanente
@RevPermanente
siterevolutionpermanente@gmail.com
www.revolutionpermanente.com