^

Politique

Grève du 10 décembre

10 décembre : En région, des cortèges massifs à Marseille, Bordeaux, Rouen, Lyon et ailleurs

Après déjà 6 jours d’une grève massive, la mobilisation reste massive, atteignant le même niveau de mobilisation à Marseille, un peu moins dans les autres villes. De nombreux cortèges se sont élancés dans plusieurs villes, Bordeaux, Limoges, Lille, Caen et bien d’autres. La grève majoritairement reconduite dans les assemblées générales, notamment dans les transports montre que mobilisation s'ancre dans la durée, et se construit.

mardi 10 décembre 2019

A Marseille également, particulièrement mobilisée le 5 décembre, la manifestation est massive ! La CGT annonce 150 000 participants.

A Limoges, comme dans plusieurs petites villes, les cortège étaient fournis :

Et on compte plus de 35 000 manifestants à Bordeaux.

Dans les autres grandes villes, la participation est également au rendez-vous avec 19 000 manifestants à Lyon selon les organisateurs, et plus de 10 000 manifestants à Nantes notamment.

A Caen, après la fin du défilés, les manifestants poursuivent la mobilisation par un rassemblement devant la préfecture :

La présence de manifestations dans de très nombreuses villes témoigne de la profondeur de la colère sociale. Une contagion commence à émerger entre cortèges syndicaux et gilets jaune. A Rouen par exemple, les Gilets jaunes défilaient en tête de cortège et irriguent de leur radicalité l’ensemble du cortège, la manifestation compte 20 000 personnes.

La mobilisation ce 10 décembre se poursuit donc à travers le pays et ancre dans la durée le mouvement de grève démarré au 5 décembre. Les manifestations restent très massives et se caractérisent souvent par des éléments de radicalité hérités du mouvement des Gilets jaunes. A la veille des annonces de Matignon, la détermination de la lutte contre le projet de réforme des retraites est intacte, et cette démonstration de rue met la pression sur le gouvernement.




Mots-clés

Manifestation   /    Politique