^

Politique

Extrême-droite

12 phrases qui montrent le vrai visage de Marine Le Pen

La présidente du Rassemblement Nationale se retrouve pour une seconde fois au second tour de la présidentielle, après des années à essayer de dédiaboliser son projet bourgeois, raciste et réactionnaire aux yeux de l’électorat populaire. Nous avons recompilé pour vous 12 citations de Marine Le Pen qui rappellent la vraie nature du personnage.

vendredi 15 avril

« Le SMIC en France, je crois qu’on est à 36€ ? »

Le 14 mars 2019 face à Nathalie Loiseau sur le plateau de l’Émission Politique sur France 2, la présidente du RN répond à la proposition d’un SMIC européen. Petit problème, la politicienne multimillionnaire est totalement déconnectée de la réalité de la population, et n’a aucune idée de la valeur d’un SMIC en France : « Comment faire un SMIC européen ? La Bulgarie, c’est 4,40 euros [de l’heure]. La France, je crois qu’on est à 36 euros [de l’heure] me semble-t-il. » https://www.dailymotion.com/video/x748w5e

« Les grandes lignes politiques que je défends sont celles défendues par Trump et Poutine »

29 mars 2017, une journaliste de la BBC lui demande «  Selon vous, Vladimir Poutine a-t-il fait plus de bien ou de mal au monde  ». Ce à quoi la patriote répond : «  La question c’est de savoir si il a fait plus de bien ou de mal à la Russie déjà. […] Et ce que je note c’est que le gouvernement de Vladimir Poutine doit au moins assez plaire aux russes pour qu’il soit réélu régulièrement dans son propre pays dans le cadre des élections  » avant d’ajouter, comme un cheveu sur la soupe : «  Les grandes lignes politiques que je défends sont les grandes lignes qui sont défendues effectivement par Monsieur Trump et par Monsieur Poutine  ».

« Il n’y a pas eu d’invasion de la Crimée il faut arrêter de raconter n’importe quoi »

Le 1er février 2017, interrogée sur CNN, Marine Le Pen défend que la population de la région de la Crimée, tout juste envahie et annexée par Vladimir Poutine, a fait le choix de rejoindre la Russie parce qu’« ils se sentaient russes ». En effet, « il a eu un référendum en Crimée ! » fustige-t-elle… « Oui, mais après l’invasion et l’annexion… » corrige la journaliste. C’est à ce moment qu’elle s’emporte : « Mais il n’y a pas eu d’invasion de la Crimée ! Écoutez il faut arrêter de raconter n’importe quoi »

Pas d’amnistie des Gilets Jaunes pour Le Pen

Le 14 mars 2019, alors qu’une pétition demandant l’« amnistie pour les Gilets Jaunes » récoltait plus de 80 000 signatures, Marine Le Pen, elle, revendiquait des poursuites judiciaires pour les Gilets Jaunes arrêtés : « Les violences à l’égard des forces de l’ordre ne peuvent pas être amnistiées. Les choses sont très claires. », disait-elle sur le plateau de l’Émission Politique à ce propos.

« Aujourd’hui, justice a été rendue. #ZyedEtBouna »

Le 18 mai 2015, dix ans après le drame de Clichy-sous-Bois, où deux adolescents sont morts en fuyant un contrôle de police, Marine Le Pen rend un hommage... aux deux policiers qui viennent d’être relaxés « Aujourd’hui, justice a été rendue. #ZyedEtBouna ». L’indécence n’est pas réservée à la présidente du FN ce jour-là, sa nièce, Marion Maréchal Le Pen aussi a tweeté. «  Ce verdict prouve que la racaille avait bien mis la banlieue à feu et à sang par plaisir et non à cause d’une bavure policière. #ZyedetBouna  »

« La promotion de l’Islam radical, c’est non ! »

Le 6 mars 2019, « L’Union européenne assume ses choix. Le 26 mai, c’est vous qui devrez choisir ! Pour nous, la promotion de l’islam radical c’est NON !! » peut-on lire sur le compte twitter de Madame Le Pen, à quelques semaines des élections européennes. À quelle promotion de l’islam radical fait-elle référence ? À une affiche de campagne sur laquelle pose une jeune fille voilée portant un drapeau européen…

« Ma manière d’augmenter les salaires, c’est d’arrêter l’immigration »

Le 10 octobre 2021 interrogée par une journaliste de BFMTV sur le pouvoir d’achat et les salaires, Marine Le Pen a fait sa pirouette xénophobe habituelle : «  Moi, ma manière d’augmenter les salaires, c’est d’arrêter l’immigration clandestine et le travail détaché  » .

« Pour toute hausse de salaire de 10%, les entreprises seront exonérées de cotisations patronales »

Pour faire semblant d’augmenter les salaires, si ce n’est pas en tapant sur l’immigration, et puisqu’elle ne veut surtout pas toucher au profit des patrons, la seule solution qu’il lui reste c’est de prendre l’argent des cotisations… « Dès 2022, et pendant cinq ans, dans le cadre d’un contrat d’entreprise, pour toute hausse de salaire de 10% accordée à l’ensemble des salariés gagnant jusqu’à trois fois le Smic, les entreprises seront exonérées de cotisations patronales ».

« Je veux exonérer de tout impôt les successions »

« J’ai compris l’urgence d’une réforme des successions. Je veux exonérer de tout impôt les successions », disait-elle lors du Grand Oral Présidentiel le 28 mars dernier. Pas étonnant de la part de la fille de Jean-Marie Le Pen, digne héritier de l’intégralité de la fortune d’un certain Hubert Lambert en 1976, estimée à 4,5 millions d’euros.

« La fraude c’est du vol »

Le 5 février 2022 à Reims : « Je ne laisserai plus les Français être volés par ceux qui depuis tant d’années détournent la prospérité collective en toute impunité. La fraude c’est du vol », dit la candidate condamnée en 2018 à rembourser 300 000€ au parlement européen pour un emploi fictif d’assistant parlementaire… et dont le micro parti Jeanne a également été condamné pour escroquerie à verser plus d’un million d’euros à l’État français d’amendes et de dommages et intérêts.

« Si Nicolas Sarkozy souhaite être candidat à la présidentielle, il doit l’être »

Le 2 mars 2021, au lendemain de la condamnation de l’ancien président de la République à trois ans de prison dont un ferme pour “corruption” dans l’affaire dite des écoutes. « Si Nicolas Sarkozy souhaite être candidat à la présidentielle, il doit l’être. Malgré la condamnation qui d’ailleurs n’est pas définitive ». Marine Le Pen souhaite donc en finir avec tous les fraudeurs... sauf les politiciens corrompus ?

« Je pense également qu’il faut cesser de rembourser l’avortement. Il existe suffisamment de moyens de contraception aujourd’hui. »

Marine Le Pen, Lacroix 14/02/2011



Mots-clés

Présidentielles 2022   /    Rassemblement National   /    Marine Le Pen   /    Racisme   /    Politique