^

Politique

manifestation parisienne

17 décembre. Paris : « beaucoup de provocations policières, ils donnent presque le tempo ! »

Comme lors du 5 décembre, les forces de répression ont cherché la confrontation ce mardi 17. Malgré tout, les cortèges de cette journée ont été massifs puisque 350 000 ont défilé selon les organisateurs. Face à la volonté des forces de polices de contrôler nos manifestations, c'est aux manifestants eux-même de décider comment manifester.

mardi 17 décembre 2019

« Le scénario c’est comme le 5 décembre. On a des difficultés à pouvoir avancer », expliquait au début de la manifestation une correspondante sur place. Pour cette nouvelle journée de mobilisation massive, le gouvernement a déployé un dispositif policier des plus impressionnant. A de multiples reprises, au contact, les forces de police ont tenté à plusieurs reprises d’imposer le tempo de la manifestation. Quelques vidéos.

Au début de la manifestation, « il y avait des camions de CRS qui séparaient le cortège de tête du reste de la manifestation ». Ils ont cassé à plusieurs reprises le cortège. « Le cortège jeune se retrouve projeté en arrière. C’est une provocation policière », expliquait un correspondant sur place.

« Sur le devant de la manifestation, le dispositif policier est impressionnant. C’est pareil dans les rues latérales, avec les BRAV, BAC, etc », explique-t-on sur Tweeter. Les policiers sont le plus souvent au contact.

Il semble par ailleurs qu’un dispositif particulier de communication ait été mis en place visant à montrer la réactivité sans failles des forces de police.

Le dispositif policier est impressionnant.




Mots-clés

Mouvement des retraites 2019-2020   /    Police   /    Réforme des retraites   /    Manifestation   /    Violences policières   /    Répression   /    Politique