^

Politique

Austérité

2.593 suppressions de postes dans la fonction publique : la saignée continue !

Après la loi travail XXL et la destruction du statut des cheminots, les attaques contre le service public ne semblent pas prêtes de s’arrêter ! Dans le budget 2020, ce n’est pas moins de 2593 suppressions de postes qu’annonce le gouvernement.

jeudi 26 septembre

Si Emmanuel Macron suite au bouleversement politique provoqué par les gilets jaunes a annoncé cet été vouloir revoir à la baisse son objectif de 120 000 suppressions de postes dans la fonction publique, c’est au moins 2593 postes minimum que le gouvernement annonce vouloir supprimer lors de sa présentation du projet de loi de finances (PLF) de l’année 2020 en conseil des ministres.

Pourtant, les services publics sont de plus en plus fragilisés et les travailleurs sonnent l’alarme depuis de long mois, avec les grèves ininterrompues dans les hôpitaux et EPHAD, celles des pompiers et de l’Education nationale. Le suicide de Christine Renon, directrice d’une école à Pantin ce weekend est un des trop nombreux exemples dramatiques de cette situation.

Tous les fonctionnaires ne sont cependant pas logés à la même enseigne, dans le projet, 3 ministères auront des ouvertures de postes supplémentaires : 1300 pour l’intérieur, 1200 pour la justice, 300 pour l’armée !

Le gouvernement libéral de Macron a ses priorités.

Crédits photo : © UlyssePixel




Mots-clés

Suppressions de postes   /    Néolibéralisme   /    Austérité   /    Politique