^

Politique

#OùEstAnasse

2 minutes de temps de parole en un mois : Anasse Kazib révèle les chiffres de son invisibilisation

Ce lundi, Anasse Kazib révélait l'étendue de son invisibilisation médiatique. En janvier, le cheminot et ses soutiens ont bénéficié de 2 minutes 41 de temps de parole à la télé et la radio, loin derrière l'ensemble des autres candidats.

mercredi 16 février

Ce mardi 15 février, le Conseil Constitutionnel a publié le nouveau décompte des parrainages pour les candidats à l’élection présidentielle. En ce début de semaine, Anasse Kazib dépasse la barre des cent parrainages validés et se maintient dans la course aux 500 parrainages. Avec 116 parrainages il comptabilise en ce jour encore plus de parrainages validés que Christiane Taubira.

Le cheminot fait néanmoins toujours face à de nombreux obstacles, parmi lesquels l’invisibilisation médiatique, dont il a révélé ce lundi des chiffres frappants.

Avec 2 minutes 41 d’apparition médiatique entre le 1er et le 30 janvier, le premier candidat issu de l’immigration de l’histoire de la Vème République se situe derrière la totalité des candidats, y compris ceux qui n’ont pour l’instant recueilli qu’un nombre très réduit de parrainages. Taubira comptabilise par exemple plus de onze heures d’antennes pour le mois de janvier. À y voir de plus près, les chiffres sont sans équivoque.

D’après les chiffres du CSA, pour la même période, Anasse Kazib comptabilise 2 secondes de temps d’antenne dans les médias par parrainage validé au conseil constitutionnel. À titre de comparaison, Christiane Taubira (73 parrainages) se retrouve en troisième position des candidats qui proportionnellement bénéficient le plus de temps d’antenne, avec près de 17 min par signature. Elle se situe juste derrière Éric Zemmour avec 23 min 29 par parrainages et Florian Philippot, qui alors qu’il n’a qu’un seul parrainage comptabilise près de 2h30 de temps d’antenne.

Toujours d’après le CSA, parmi les candidats ayant plus de 50 signatures, si Emmanuel Macron, Valérie Pécresse, Éric Zemmour et leurs soutiens engendrent respectivement environ 121 heures, 102 heures et 97 heures d’antenne en un mois, à l’extrême opposé du graphique, Helène Thouy, Jean Lassalle et Anasse Kazib ont à leur actif respectivement 1h20, 1 heure et un peu plus de trois minutes de temps de parole pour eux-mêmes et leurs soutiens.

Des écarts qui parlent d’eux-mêmes, et qui sont aussi significatifs lorsque l’on observe seulement le temps d’antenne et de parole des dits « petits candidats ». À ce titre, le tout nouveau candidat à l’élection présidentielle se retrouve derrière la plupart des autres petits candidats, quelque soit leur nombre de signatures. Ainsi, en dehors de Philippot qui n’a qu’une seule signature, Nicolas Dupont Aignan comptabilise plus de 7 heures d’antennes, François Asselineau 1 heure 09 et Gaspard Koenig 1 heure 14. Philippe Poutou et Nathalie Arthaud comptabilisent respectivement 1h50 et 2h d’antenne.

Ainsi, avec seulement un peu plus de 3 minutes de temps d’antenne et de parole en un mois pour le candidat et ses soutiens, la candidature d’Anasse Kazib est très largement invisibilisée dans les médias, qui vont même jusqu’à enlever le cheminot des graphiques concernant les parrainages. Cela alors même que cette candidature a été à l’initiative de plus d’une dizaine de meetings qui ont fait salle comble depuis plusieurs mois, mais est aussi soutenue dans une tribune par plus de 250 personnalités publiques.

Cette invisibilisation a largement été dénoncée depuis deux jours par les internautes sur Twitter au travers du #OùEstAnasse. Lors d’un communiqué de presse, Révolution Permanente a annoncé saisir le CSA dans les jours qui viennent.

Cet obstacle est de plus en pesant pour le candidat à l’élection présidentielle, qui voit la pression de l’extrême droite redoubler depuis le début de la phase de reconversion. Une configuration qui ne fait que renforcer les diverses pressions envers les maires à ne pas parrainer Anasse Kazib.
Malgré ces obstacles, nous appelons tous nos soutiens à se mobiliser dans les semaines qui viennent afin qu’Anasse face entendre un autre son de cloche dans une présidentielle au racisme décomplexé. Rejoignez la campagne de Anasse Kazib en vous inscrivant sur www.anassekazib2022.fr pour faire un don, prêter une voiture, participer à une tournée ou contacter votre maire. Avec vous, nous continuerons jusqu’au bout !



Mots-clés

#Anasse2022   /    Anasse Kazib   /    médias   /    Politique