^

Notre classe

Casse du service postal

Bordeaux. 27 mars : mobilisation des postiers contre la précarité et la sous-traitance

Réorganisation après réorganisation, la direction de La Poste attaque les postiers. En gironde, la précarité va une nouvelle fois être accentuée, avec le passage à la sous-traitance de 140 tournées via une nouvelle plateforme colis. Les postiers et postières appellent à se mobiliser ce 27 mars, à 11h devant le siège de l’entreprise.

jeudi 25 mars

Crédit photo : SUD PTT Gironde

Le rendez-vous est donné, ce samedi 27 mars, à 11h, sur le parvis de la Poste à Mériadeck.

La situation des travailleurs de la poste est connue pour être de plus en plus désastreuse. Cela ne date pas d’hier, mais le processus s’est notamment accéléré avec les multiples réorganisations il y a quelques années. Des réorganisations qui ont notamment introduit la méridienne et la sacoche dans de nombreux centres postaux, divisant ainsi les tâches et amplifiant les risques de maladie dues au travail Depuis, la dynamique reste la même, toujours plus d’intérim, de contrats précaires, … Et une nouvelle fois, l’année 2021 vient d’être annoncée comme blanche en terme d’embauche durable.

Alors que les services postaux sont restés comme beaucoup d’autres secteurs, en première lignes durant les confinements et face à la crise sanitaire en générale, la seule chose qui leur est proposée aujourd’hui c’est une casse de leurs acquis. Pour ne donner qu’un exemple, Willy, militant à Sud PTT revient sur la suppression d’une prime, avec des changements de critères simplement dégueulasses :

La sous-traitance de nombreux services n’est pas nouvelle non plus, on parlait pour Bordeaux il y a quelques années de 40 % des colis pris en charge par des filiales, un chiffre qui continue d’augmenter, avec les labels Viapost ou Chronopost par exemple, qui permettent à la direction du groupe de casser encore plus les conditions de travail. Concrètement, ce sont en Gironde, 140 tournées de distribution de colis qui sont attribuées à la sous-traitance, avec le lancement d’une nouvelle plateforme dédié à cela, à Cadaujac. La situation est déjà catastrophique et les perspectives sont inquiétantes, avec une ligne de mire une généralisation de la sous-traitance, au delà des colis.

Le 27 mars : « Postières et postiers contre la précarité !"

Face à tous cela, deux organisations syndicales girondines appellent à une journée de mobilisation ce samedi 27 mars, à 11 heures, devant le siège de La Poste, à Mériadeck. Une journée qui devrait servir à préparer une riposte forte pour stopper les attaques et penser la suite. Le contexte est à la colère dans les différents services, les tournées syndicales travaillent la date depuis plusieurs semaines.

Au niveau de la branche réseau, ce sont déjà de nombreuses journées de grèves, systématiquement majoritaires, qui ont ponctué le dernier mois, de nombreux guichets du département, par exemple sur le secteur de Bazas, du blayais ou encore à Cenon, des actions amenées à se répéter chaque semaine sur un nouveau secteur, avec les fermetures des guichets occasionnées, la pression est forte sur la direction.

Pour les PIC, les travailleurs sont également appelés à se mobiliser le 27 :

Cette journée sera importante pour déterminer les suites de la mobilisation autour notamment d’une assemblée générale des travailleurs. Les syndicats mettent également l’accent sur le fait que : « Tous les soutiens attachés au service public postale et opposés à la précarité sont les bienvenue pour défendre une idée plus juste de la société !  ». Plusieurs autres organisations syndicales ont déjà annoncé soutenir l’initiative, notamment la CGT blanchisserie du CHU de Bordeaux à travers un communiqué :

Des organisations et regroupement de jeunesses seront également présent. La présence des postiers lors du grand repas solidaire contre la précarité étudiante, du 9 mars dernier, a bien sur marqué les esprits. Ils revenait alors dans leur interventions et dans une interview sur la nécessité de construire ensemble le rapport de force nécessaire pour affronter la situation :

Soyons nombreux et nombreuses à répondre à leur appel et à les soutenir ce samedi 27 mars, à 11 heures, devant le siège de La Poste.




Mots-clés

Mobilisation   /    Grève   /    Bordeaux   /    Précarité   /    La Poste   /    Notre classe