^

Politique

Acharnement judiciaire

4ème plainte contre Assa Traoré : l’acharnement judiciaire doit cesser !

Une étape de plus est franchie dans l’offensive contre la famille Traoré : une nouvelle plainte pour diffamation a été déposée contre Assa Traoré, la sœur d’Adama Traoré, tué par la police en juillet 2016.

jeudi 24 octobre

Cette quatrième plainte, comme les précédentes, s’inscrit toujours dans la suite de la publication de la tribune « J’accuse » publié par Assa Traoré en juillet dernier, où elle revenait sur le déroulement de l’interpellation policière qui a coûté la vie à son frère Adama et sur les nombreuses personnes ayant couvert l’action des policiers.

Si les trois premières plaintes émanaient des gendarmes directement responsables de la mort d’Adama Traoré, celle-ci a été déposé ce 23 octobre par le gendarme qui avait fait un faux PV après sa mort, l’accusant alors de violence pour justifier l’interpellation des gendarmes.

Alors que trois des frères d’Adama Traoré sont aujourd’hui en prison suite à ces évènements et que les gendarmes responsables de sa mort ne sont toujours pas inquiétés, ce harcèlement n’est plus possible : Justice et vérité pour Adama, toute notre solidarité à la famille Traoré.

Nous relayons ci-dessous la réaction d’Assa Traoré, et nous joignons à son appel : le mardi 3 décembre 2019 à Paris 19h00, mobilisons-nous pour la soutenir, ainsi que toute la famille Traoré, contre l’acharnement judiciaire.

Crédit photo : O Phil des Contrastes




Mots-clés

Comité Vérité pour Adama   /    Adama Traoré   /    #JusticeDeClasse   /    Répression   /    Politique