^

Politique

Grève

5 décembre : forte mobilisation dans le Var, du jamais vu depuis la lutte contre le CPE

Le département du Var a connu une forte mobilisation ce jeudi 5 décembre, avec plus de 17 700 manifestants sur Toulon, Draguignan, Brignoles... du jamais vu depuis 1995, 2003, et la mobilisation contre le CPE en 2006.

vendredi 6 décembre 2019

Photos : Var Matin

La région du Var, tournée électoralement à droite et son extrême, s’est découverte depuis le mouvement des gilets jaunes, très suivi dans la région, une ouverture de conscience sur la gauche. Celle-ci s’est ressentie dans la mobilisation de ce 5 décembre concernant la réformes des retraites, mais la colère va au-delà. Le président Macron est mis à mal dans une région qui avait voté confortablement pour lui aux dernières élections.

La veille vers minuit, des manifestants, dont des gilets jaunes, ont mené une action de blocage du centre pétrolier de Puget / Argens, qui sera débloqué par la gendarmerie le lendemain vers 15h.

Dès 9h ce jeudi, salariés du public comme du privé, retraités, ainsi que différentes formations politiques étaient derrière les cortèges d’organisations syndicales afin de sillonner le pavé des trois centres-villes du Var.

Les manifestants ont été particulièrement nombreux à Toulon, aux environs de 15.000. Toutefois, la mobilisation s’est également démultipliée à Draguignan, où près de 2.000 manifestants ont battu le pavé, ainsi que 700 personnes à Brignoles.

La mobilisation a été particulièrement active dans l’Education nationale. Selon l’Académie, près de 60% des enseignants ont suivi la grève mais aussi les pompiers, les territoriaux, une belle mobilisation des hospitaliers, des cheminots avec 90% de TGV et 70% de TER supprimés, des retraités et de travailleurs du privé (de l’Arsenal, Carrefour, Mc Do, Avocats pour exemple).




Mots-clés

5 décembre   /    Réforme des retraites   /    Grève   /    Politique