^

Politique

5 décembre : le soutien à la grève augmente encore malgré les intox du gouvernement

Selon un sondage récent de France Info et du Figaro, 66 % des français estiment que la grève du 5 décembre est justifiée. C’est 6 % de plus qu’il y a une semaine. Tandis que Macron se démène pour discréditer le mouvement, le soutien à la grève grandit tous les jours.

samedi 30 novembre

Ce jeudi 28 novembre, un sondage réalisé par Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et Le Figaro, révèle -entre autres, que 66 % des français trouvent que la grève du 5 décembre est justifiée. Il y a un mois, un même sondage avait été fait, est le résultat était 57 % des français trouvaient la grève « injustifiée ». C’est à dire qu’en un mois, on est passé d’une minorité de soutien à une majorité. Le soutien à la grève reconductible n’arrête pas de grandir, donnant de plus en plus d’importance à cette date. Le gouvernement qui tente par tous les moyens d’apaiser les tensions, semble ne pas avoir réussi son pari.

Gouvernement 0 – 1 Grève

De plus, 67% des français jugent que cette grève est avant tout contre l’ensemble de la réforme des retraites, et non uniquement contre la fin des régimes spéciaux. Cette information factuelle contredit toute la communication déployée ces derniers temps par le gouvernement, qui visait à décrédibiliser la grève, et à la rattacher seulement à la question des régimes spéciaux. Non seulement la courbe de soutien à la grève est exponentielle, mais ces adhérents rejettent aussi l’ensemble de la réforme des retraites. Ce sondage montre que Macron est en train de perdre la bataille de la communication. Et pour cause, avec le passage au point et le plafonnement à 14% du PIB du budget dédié aux retraites, ce sont l’ensemble des pensions qui seront poussées à la baisse et le gouvernement compte bien nous faire travailler plus longtemps.

La date du 5 décembre augmente en potentiel de radicalité chaque jour. Et elle risque de durer, car on voit que le gouvernement met tout en place pour se préparer au 5. Des nouvelles commandes de LBD ont été faites, par exemple. D’ailleurs, selon le même sondage, 69 % des français pensent que le gouvernement n’en démordra pas. Pourtant, cette grève commence à rassembler beaucoup d’éléments pour être victorieuse. Beaucoup de secteurs stratégiques rejoignent l’appel encore chaque jour, la jeunesse se met dans la bataille. Et chose rare, le secteur du privé commence à être contaminé par la grève, les appels à la grève se multipliant. Les rangs du 5 décembre s’élargissent. Macron qui jugeait la grève « corporatiste » semble encore une fois être mis à mal par la réalité des évènements.

Crédit photo : AFP / Stephane de Sakutin




Mots-clés

5 décembre   /    Réforme des retraites   /    Emmanuel Macron   /    Politique