^

Politique

Communiqué du Front de Mères

6 lycéens d’Ivry perquisitionnés "pour un tag", 4 d’entre-eux toujours en garde à vue

"En soutien aux 6 lycéens d'Ivry perquisitionnés chez eux hier matin (20 février), et dont 4 sont toujours en garde à vue aujourd'hui POUR UN TAG !!!" Nous relayons ci-dessous le communiqué du Front de Mères.

jeudi 21 février

Source du communiqué du Front des mères : ici

URGENT Communiqué du Front de mères

En soutien aux 6 lycéens d’Ivry perquisitionnés chez eux hier matin (20 février), et dont 4 sont toujours en garde à vue aujourd’hui POUR UN TAG !!!

[MAJ : un rassemblement devrait être organisé ce soir devant le tribunal de Créteil où sont détenus les 4 lycéens pour y être peut être mis en examen. On vous tient au courant ici pour les précisions]

XXXXXXXXXXXXXX

En décembre, en plein mouvement lycéen contre le manque de moyens, contre Parcoursup et la réforme du bac, 4 adolescents avaient été mis 36h en garde à vue parce qu’on les a soupçonnés d’avoir écrit "Macron Démission" sur un panneau d’affichage (eux ont toujours nié en être les auteurs). 36 heures de garde à vue pour un tag "Macron Démission"...

La proviseure du lycée avait alors porté plainte contre ces adolescents, alors que le tag avait été fait à l’extérieur du lycée...

En réaction, des lycéens avaient fait un tag dans le lycée pour que le rectorat retire sa plainte, en solidarité avec leurs camarades gardés-à-vue.

Hier matin, le 20 février, à 6h du matin, 42 policiers ont débarqué chez les familles de 6 adolescents, soupçonnés d’être les auteurs du tag dans le lycée.

4 de ces 6 adolescents sont toujours en garde à vue, à Créteil et à Vitry.

Nous sommes choqué.es par un tel déferlement de violence et de terreur à l’encontre d’adolescents sur la base d’un soupçon de tag !!

Nous dénonçons ces pratiques scandaleuses orchestrées par la police, la justice et l’institution scolaire, visant, par la répression policière et judiciaire, à casser toute velléité de contestation de l’ordre établi et de solidarité entre lycéens.

Nous exigeons la libération immédiate des lycéens gardés-à-vue !

Nous soutenons ces lycéens et leurs familles, et appelons les parents, militants, enseignants, journalistes, etc à être présent.es aux rassemblements organisés à Ivry, Créteil et Vitry ces prochaines heures et prochains jours,

Pour exiger que l’État cesse de réprimer et de terroriser ainsi nos enfants !!

Front de mères




Mots-clés

Répression   /    Politique