×

Crise politique

71% de la population veut la démission du gouvernement. Généralisons la grève pour le faire tomber !

Selon un sondage Harris Interactive réalisé après l'annonce du 49.3, 71 % de la population est favorable à la démission du gouvernement. Un chiffre qui vient confirmer l'ampleur de la crise politique dans laquelle se retrouve la macronie, et les possibilités qui sont ouvertes dans cette nouvelle phase du mouvement.

Rafael Cherfy

17 mars 2023

Facebook Twitter

Alors que le gouvernement a annoncé l’utilisation du 49.3 ce jeudi 16 mars pour faire passer sa réforme des retraites, un sondage Harris Interactive réalisé dans la foulée démontre l’ampleur de l’opposition que suscite ce passage en force. Ainsi, 82 % de la population se dit opposée à l’utilisation du 49.3.

Au-delà de l’énorme opposition provoquée par ce coup de force antidémocratique, l’exécutif apparaît plus faible que jamais avec 71 % de la population qui veut la démission du gouvernement. Harris Interactive analyse ainsi : « Si une motion de censure était déposée contre ce recours à l’article 49.3, 71% des Français souhaiteraient qu’elle soit adoptée et que le gouvernement démissionne. » Si deux motions de censure doivent être votées lundi, c’est bien la radicalité qui s’exprime dans la rue et dans la reconduction de la grève au sein de différents secteurs qui menace le gouvernement. Ce dernier en a pleinement conscience, en témoigne le saut répressif opéré à l’encontre des manifestants et des grévistes cette semaine. Dans ce contexte de crise politique profonde, dont témoignent ces différents chiffres il est urgent de tout mettre en place pour étendre la grève.

Alors qu’elle se poursuit et se reconduit dans les raffineries, chez les éboueurs, les énergéticiens ou encore dans les transports, l’annonce du 49.3 a mis de l’huile sur le feu et donné lieu à de nombreuses actions et manifestations spontanées jeudi, qui continuent ce vendredi. Dans ce sens, 65 % de la population est favorable à un prolongement de la mobilisation même après l’adoption du texte par 49.3.

Le sondage confirme donc l’énorme crise politique du gouvernement Macron qui se retrouve non seulement minoritaire au Parlement, mais surtout, ultra minoritaire socialement avec une opposition écrasante qui se mobilise dans la rue et les entreprises. Ainsi, c’est le moment ou jamais de passer à l’offensive en construisant la grève reconductible et son élargissement, pour enfin faire dégager Macron, Borne et leurs réformes.


Facebook Twitter
Anasse Kazib convoqué par la police : « une procédure politique contre des dizaines de soutiens de Gaza »

Anasse Kazib convoqué par la police : « une procédure politique contre des dizaines de soutiens de Gaza »

L'université de Lille annule la conférence de LFI sur la Palestine après une campagne autoritaire

L’université de Lille annule la conférence de LFI sur la Palestine après une campagne autoritaire

Jeux Olympiques : le budget explose pendant que le gouvernement prépare l'austérité

Jeux Olympiques : le budget explose pendant que le gouvernement prépare l’austérité

Lidl : comment l'entreprise soutient la colonisation en Cisjordanie

Lidl : comment l’entreprise soutient la colonisation en Cisjordanie

100 jours d'Attal : la dette et les européennes réactivent le spectre de la crise politique

100 jours d’Attal : la dette et les européennes réactivent le spectre de la crise politique

Jeux olympiques : l'État jette à la rue 450 migrants hébergés à Vitry

Jeux olympiques : l’État jette à la rue 450 migrants hébergés à Vitry

 « Dette » et « guerre » : double matraquage et attaques en préparation

« Dette » et « guerre » : double matraquage et attaques en préparation

Mort de Shemseddine : non aux mesures répressives, il faut des moyens pour la jeunesse !

Mort de Shemseddine : non aux mesures répressives, il faut des moyens pour la jeunesse !